Le français EDF vend sa participation dans Alpiq

vendredi, 05.04.2019

Le groupe français EDF se désinvestit d'Alpiq. A terme, le retrait de la Bourse de l'énergéticien suisse est envisagée, apprend-on par voie de communiqué vendredi.

La transaction valorise la participation d'EDF dans Alpiq à environ 489 millions de francs.(Keystone)

Les actionnaires actuels Primeo Energie et EOS d'Alpiq ont conclu un accord pour le rachat de 25% des parts d'EDF sur une base paritaire. A l'issue de cette transaction, le capital d'Alpiq sera en mains suisses à hauteur de 88%.
La transaction valorise la participation d'EDF dans Alpiq à environ 489 millions de francs, sur la base d'un prix de rachat de 70 francs par action Alpiq.
Le rachat par Primeo Energie et EOS sera financé par CSF Infrastructures énergétiques Suisse (CSF), un véhicule d'investissement du secteur des infrastructures énergétiques.CSF se concentre sur des investissements dans des infrastructures énergétiques existantes critiques pour l’approvisionnement de la Suisse.

La conclusion de la transaction s’effectue sous réserve de l’approbation par les autorités de la concurrence en Allemagne. Avec l’exécution de la transaction, la Convention de Consortium signée par les actionnaires fondateurs d’Alpiq le 29 septembre 2005, et résiliée par EDF pour septembre 2020, arrivera à terme avant échéance pour Alpiq qui est l’une des parties contractuelles. (avec awp)






 
 

AGEFI



...