Carlo Gavazzi: hausse du bénéfice et du chiffre d'affaires au premier semestre

jeudi, 24.11.2016

Le groupe d'électronique Carlo Gavazzi a presque doublé son bénéfice net à 6,3 millions, contre 3,8 millions de francs l'année précédente, au cours du premier semestre de son exercice décalé 2016/17 clos fin septembre.

Carlo Gavazzi a enregistré de solides entrées de commandes, en hausse de 4,1% à 67,8 millions. En monnaie locales, l'augmentation est de 2,5%.

Le groupe d'électronique Carlo Gavazzi a presque doublé son bénéfice net à 6,3 millions, contre 3,8 millions de francs l'année précédente, au cours du premier semestre de son exercice décalé 2016/17 clos fin septembre. Toutefois, cela est en grande partie imputable à des effets non récurrents et aux fluctuations de change, ainsi le chiffre d'affaires a progressé de 2,3% à 66,2 millions de francs, a indiqué la société jeudi. En monnaies locales, les ventes ont progressé de 0,7%.

Le résultat d'exploitation a bondi de 25,4% à 7,9 millions de francs, cette hausse s'expliquant par des motifs similaires à celle du bénéfice net. Une procédure judiciaire s'est soldée par un succès pour la société, qui a apporté 2,3 millions de francs. Des effets de change à hauteur de 0,9 million ont également aidé.

Carlo Gavazzi a enregistré de solides entrées de commandes, en hausse de 4,1% à 67,8 millions. En monnaie locales, l'augmentation est de 2,5%.

Les investissements dans la recherche et développement et le marketing ont été revus à la hausse, ce qui explique des charges en augmentation de 2,5% à 30,6 millions de francs.

Les analystes interrogés par AWP tablaient sur un chiffre d'affaires de 67,3 millions pour la Banque cantonale de Zurich (ZKB) et 66,6 pour Research Partners, soit légèrement au-dessus de la performance réalisée. La ZKB s'attendait à 7,6 millions pour l'Ebit et 6,9 millions pour le bénéfice net tandis que Research Partners escomptait respectivement 6,8 et 4,8 millions.

Les ventes sont restées stables en Europe et une solide croissance a été enregistrée en Amérique du Nord (2,9%) et dans la région Asie-Pacifique (3,2%). Les régions hors Europe pèsent pour 34,2% des ventes.

Carlo Gavazzi ne livre pas de prévisions chiffrées mais indique que malgré les incertitudes les perspectives de croissance sont positives, à l'exception de l'Europe. - (awp)


 

 
 



Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01
 

...