Richemont: ventes amputées de près de moitié au premier trimestre

jeudi, 16.07.2020

Le groupe de luxe genevois a bouclé le premier trimestre de son exercice décalé 2020/21 (avril-juin) avec une chute vertigineuse de 47% de ses ventes à 1,99 milliard d'euros.

Le groupe de luxe genevois (Cartier, Van Cleef & Arpels ou encore IWC) (Keystone).

Richemont a bouclé le premier trimestre de son exercice décalé 2020/21 (avril-juin) avec une chute vertigineuse de 47% de ses ventes à 1,99 milliard d'euros. Le groupe explique ce recul par les effets de la pandémie de coronavirus sur ses affaires.

Les recettes sont en repli dans toutes les régions, toutes les branches et toutes les chaînes de distribution précise le groupe de luxe genevois dans un communiqué de presse publié jeudi.
La région Asie-Pacifique est celle qui a le mieux résisté avec un déclin de seulement 29% à 1,01 milliards d'euros, essentiellement à la faveur de la reprise en Chine qui observe une hausse de 47% au dernier trimestre.

Le Japon et la région Amériques sont les deux zones géographiques les plus impactées avec une baisse respective de 64% et 61% des ventes à taux de change constants.

La copie rendue par Richemont est légèrement inférieure à la moyenne des projections formulées par les analystes du consensus AWP.

Le numéro deux mondial du luxe n'a pas articulé de prévisions pour la suite de l'exercice.(awp)






 
 

AGEFI



...