Implenia se restructure et prévoit 2000 suppressions d'emplois

mardi, 27.10.2020

Le groupe de construction Implenia va supprimer 2000 emplois d'ici 2023, suite à une restructuration. Dans l'immédiat 250 postes passeront à la trappe en Suisse.

Implenia travaille à une réduction de près de 20% de ses actifs.(Keystone)

Implenia se restructure et prévoit 2000 suppressions d'emplois d'ici 2023. Le groupe de construction prévoit dans l'immédiat que 750 emplois passeront à la trappe, dont 250 en Suisse, selon un communiqué paru mardi.

La société table aussi sur des économies annuelles de plus de 50 millions de francs d'ici 2023.
Le communiqué précise que le groupe envisage également de céder environ 1250 postes à plein temps à d'autres propriétaires. Implenia travaille à une réduction de près de 20% de ses actifs.

Au total, les coûts de restructuration atteindront près de 60 millions de francs.
Pour l'exercice en cours, le groupe anticipe une perte opérationnelle (Ebitda) de l'ordre de 70 millions de francs et calcule un amortissement d'environ 200 millions.

Le titre dévisse de 23% en Bourse

A 11h20, la nominative du groupe de construction dévissait de presque 23% à 20,06 francs, alors que son indice de référence, le SPI, ne perdait que 0,26%.

A la lecture de ces nouvelles, les analystes s'attendaient clairement à ce que le titre chute.

Pour la Banque cantonale de Zurich (ZKB), compte tenu des problèmes qui se posent dans le domaine du génie civil, les mesures ne sont pas tout à fait surprenantes, mais elles ont une portée majeure.

La ZKB se déclare surprise qu'aucune mesure visant à renforcer la base de fonds propres n'ait été annoncée. Selon Implenia, le ratio des fonds propres tombera à un peu plus de 10% en 2020. Or, l'établissement cantonal considère qu'il s'agit d'une variable critique.

Grâce aux désinvestissements, le ratio devrait être à nouveau dépasser les 20% dans les deux prochaines années. Les perspectives pour 2021 sont encourageantes, mais en raison du faible niveau de visibilité et des ajustements de valeur récurrents par le passé, la ZKB affiche sa prudence à l'égard de ce titre.

Quant aux analystes de Vontobel, ils expliquent qu'en raison de la perte opérationnelle (Ebitda) attendue d'environ 70 millions de francs pour l'exercice en cours, le ratio de fonds propres tombera à un peu plus de 10%.
Ils continuent donc de voir un risque que l'entreprise doive renforcer son bilan, ce qui aurait un effet très dilutif. Implenia fonctionne toujours encore avec des marges réduites dans un marché très concurrentiel, avec des risques opérationnels élevés et une visibilité très limitée, déplore Vontobel.(AWP)






 
 

AGEFI



...