Bossard étoffe ses ventes au troisème trimestre

mardi, 11.10.2016

Le groupe Bossard a généré sur le troisième trimestre 2016 un chiffre d'affaires de 169,7 mio CHF, en hausse de 4,8% sur un an.

Le groupe Bossard est spécialiste des solutions d'assemblage.

La croissance de Bossard s'est révélée modeste en Europe et en Asie, mais a gagné en dynamique aux Amériques sur le troisième trimestre. Les variations monétaires ont contribué à la performance à hauteur de 0,9 point de pourcentage, détaille mardi le compte rendu intermédiaire.

Sur les neuf premiers mois de l'année, les ventes affichent une progression de 3,0% à 513,3 mio CHF. La direction confirme son ambition d'engranger un chiffre d'affaires d'environ 675 mio CHF sur l'ensemble de l'exercice, précédemment formulé "entre 670 et 680 mio CHF", contre 656 mio CHF en 2015.

Le spécialiste des solutions d'assemblage avance les fruits de sa coopération avec des producteurs de véhicules électriques aux Etats-Unis pour expliquer le bond de 13,3% de ses ventes outre-Atlantique sur le troisième partiel, à 44,4 mio CHF. Le groupe rappelle que la contribution américaine s'inscrivait encore en repli à l'issue du premier semestre, en raison de l'anémie de commandes de la part d'un important producteur de véhicules agricoles.

Malgré une croissance sensiblement moins marquée, de 2,3%, l'Europe demeure de loin le premier débouché de l'entreprise zougoise, avec 97,9 mio CHF.

En Asie, les ventes ont grappillé 1,1% à 27,4 mio CHF, rattrapant ainsi une partie du retard accumulé sur les six premiers mois de l'année.

"Tesla imprime le rythme aux Etats-Unis et les investissements consentis en Asie commencent à porter leurs fruits", relève Vontobel dans un premier commentaire. La banque privée avoue être agréablement surprise de la robustesse des affaires conclues avec le fabricant américain de véhicules électriques, mais prévoit de réduire quelque peu ses estimations pour les ventes sur le vieux continent.

Baader Helvea partage ces conclusions et relève que la direction a précisé sans les remonter ses ambitions pour l'ensemble de l'exercice. Le courtier genevois salue au passage le rebond de la demande en Chine, à la traîne sur les deux premiers partiels.
La Banque cantonale de Zurich (ZKB) juge pour sa part les objectifs de la direction plutôt conservateurs.

A 10h49, la nominative Bossard s'adjugeait 1,0% à 132,50 CHF, dans un SPI en petite hausse de 0,02%. (awp)


 

 
 

 
 

Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01


...