Valiant a crû dans son coeur de métier entre janvier et septembre

jeudi, 07.11.2019

Le groupe bancaire Valiant a poursuivi sa croissance dans les opérations d'intérêts au troisième trimestre, sous l'impulsion de créances hypothécaires à la hausse.

L'expansion des activités de Valiant, avec notamment l'ouverture de succursales, a pesé sur les charges.(Keystone)

Après neuf mois, le bénéfice net du groupe bancaire Valiant s'est établi à 86,5 millions de francs, en hausse de 1,5% sur un an.

Le résultat opérationnel lui a chuté de 7,1% à 105,1 millions de francs, indique jeudi la banque bernoise. Cette contraction s'explique par le dividende exceptionnel d'Aduno versé en 2018, qui avait généré un produit de participation particulièrement élevé.

Le produit d'exploitation a légèrement augmenté (+0,5%) à 306,0 millions de francs. Principale source de revenus, les opérations d'intérêts ont généré un résultat brut de 233 millions, ce qui représente une hausse de 2,2%. Valiant revendique une marge d'intérêt maintenue à 1,11%. Dans les activités de gestion, les recettes ont cédé 0,9% à 45,2 millions.

L'expansion des activités de Valiant, avec notamment l'ouverture de succursales, a pesé sur les charges, qui ont pris 1,7% à 175,2 millions.

Par rapport à fin décembre, la somme a bilan a pris 5,3% à 28,84 milliards de francs, dont 23,14 milliards de créances hypothécaires, en progression de 2,9%. Les dépôts clientèle se sont établis à 18,48 milliards (+1,0%).

Pour l'ensemble de l'exercice, Valiant prévoit un bénéfice légèrement supérieur à celui de l'année dernière, précise le communiqué.(awp)






 
 

AGEFI




...