Pictet boucle 2017 en progressant à tous les niveaux

mercredi, 07.02.2018

Le groupe bancaire Pictet a signé une bonne performance l'année dernière et progressé fortement aussi bien au niveau des recettes, que des bénéfices et de la masse sous gestion.

Le bénéfice net consolidé a gonflé de 36% sur un an à 572 millions de francs. (Keystone)

Le volume d'affaires s'est étoffé grâce à des marchés porteurs mais également à la collecte d'argent, plus importante en comparaison annuelle. Aucune prévision n'est fournie pour l'exercice en cours.

Le bénéfice net consolidé a gonflé de 36% sur un an à 572 millions de francs, indique mercredi la banque privée genevoise. Le produit d'exploitation s'est inscrit à 2,53 milliards de francs, ce qui représente une hausse de 16%.

Les apports nets d'argent ont atteint 14,1 milliards de francs, contre 12,4 milliards en 2016. Pictet revendique des actifs sous gestion à un niveau record, à 509 milliards. La masse s'est étoffée de plus de 10% sur douze mois.

"Pictet a connu une année exceptionnelle en 2017. Toutes nos lignes de métier ont bénéficié d'apports réguliers de fonds ainsi que de bonnes performances de gestion", a déclaré Nicolas Pictet, associé senior, cité dans le communiqué.

Le groupe fournit également des indications concernant sa capitalisation. Le ratio de fonds propres de première catégorie affichait à fin décembre 20,2%, bien supérieur au seuil de 7,8% défini par le gendarme financier (Finma).

Pour Pictet, l'année 2018 sera marquée par l'arrivée en juin de l'ancien directeur général (CEO) de Julius Bär, Boris Collardi, qui intégrera le collège des associés. Le départ de Boris Collardi et son arrivée à Genève avaient créé la surprise en fin d'année dernière.

Basé à Genève et dirigé par six associés, Pictet emploie 4200 collaborateurs et dispose 27 bureaux dans le monde. (awp)






 
 

AGEFI


 

 



...