LLB: bond de près d'un quart du bénéfice net en 2016, dividende relevé

mardi, 14.03.2017

Le groupe bancaire LLB proposera à la prochaine assemblée de relever le dividende à 1,70 franc par action au titre de l'exercice écoulé, contre 1,60 franc jusqu'ici.

Pour l'exercice en cours, la direction de LLB annonce un "feu d'artifice numérique", ainsi que l'intensification de ses activités de distribution et l'embauche de nouveaux conseillers à la clientèle.

Le groupe bancaire Liechtensteinische Landesbank (LLB) a bouclé 2016 sur un bénéfice net de 103,9 millions de francs, en hausse de 20,4%, malgré un contexte jugé difficile. Le conseil d'administration proposera à la prochaine assemblée de relever le dividende à 1,70 franc par action au titre de l'exercice écoulé, contre 1,60 franc jusqu'ici.

Les actionnaires se verront également soumettre la candidature de Georg Wohlwend à la présidence, en remplacement de Hans-Werner Gassner, qui a atteint la limite statutaire de mandats et se retirera du conseil d'administration.

Le produit d'exploitation a crû de 18,7% à 313,2 millions de francs. Dans le détail, les opérations sur intérêts se sont étoffées de 4,2% à 138,1 millions de francs, alors que le produit généré par les commissions et services s'est contracté de 2,6% à 145,7 millions, en raison de la retenue de la clientèle induite par les incertitudes sur les marchés financiers.

Les recettes des activités de négoce ont bondi de plus de deux tiers à 55,9 millions de francs et les placements financiers, qui s'étaient soldés par une perte de 0,7 million en 2015, ont à nouveau contribué positivement au résultat à hauteur de 21,8 millions.

Les charges d'exploitation ont enflé de 16,8% à 258,2 millions de francs, essentiellement en raison de l'embauche d'une quarantaine de nouveaux collaborateurs conformément à la stratégie à moyen terme de LLB, portant l'effectif à 858 équivalents temps plein (ETP). Cependant, le ratio coûts/revenus a pu être amélioré de 6,7 points de pourcentage, à 62,8%, se félicite l'établissement liechteinsteinois.

Hémorragie d'argent nouveau contenue


Au bouclement de l'exercice 2016, le volume d'affaires affiche une hausse de 2,5% à 58 milliards de francs, les avoirs clientèle représentant 46,4 milliards (+1,9%) et les crédits 11,5 milliards (+5,0%). La somme du bilan s'est enrobée de 1,5% pour s'établir à 20,0 milliards.

La banque est parvenue a réduire l'hémorragie d'argent nouveau, en limitant les reflux nets de liquidités à 65 millions de francs, après des sorties de 206 millions en 2015.

La banque est également parvenue à renforcer son assise en termes de fonds propres durs (Tier1), avec un ratio correspondant de 21,0%, soit 40 points de base de mieux qu'à fin 2015.

Pour l'exercice en cours, la direction de LLB annonce un "feu d'artifice numérique", ainsi que l'intensification de ses activités de distribution et l'embauche de nouveaux conseillers à la clientèle. Elle s'attend à ce que les conditions de marché demeurent difficiles mais anticipe un "résultat solide également en 2017", sans plus de précisions. - (awp)


 

 
 

 
 

Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01


...