Novartis offre des rabais aux assureurs américains pour la thérapie Zolgensma

lundi, 13.05.2019

Le groupe bâlois Novartis veut garantir que les assureurs s'engagent à prendre en charge les frais de traitement pour la nouvelle thérapie Zolgensma.

Novartis a articulé une fourchette de prix de 1,5 à 5 millions de dollars, ce qui ferait de Zolgensma la thérapie la plus chère homologuée jusqu'ici. (Keystone)

Novartis offre aux assureurs maladie américains des rabais pour sa nouvelle thérapie génique contre la maladie musculaire SMA. Le groupe bâlois veut garantir que les assureurs s'engagent à prendre en charge les frais de traitement, a déclaré Dave Lennon, patron d'AveXis, filiale de Novartis et dont le portefeuille comprend cette nouvelle thérapie baptisée Zolgensma.

L'autorité sanitaire FDA doit décider ce mois de mai encore de l'homologation du produit pour le traitement de cette maladie héréditaire rare et souvent mortelle. Novartis a articulé une fourchette de prix de 1,5 à 5 millions de dollars, ce qui ferait de Zolgensma la thérapie la plus chère homologuée jusqu'ici.

Les assureurs ont contesté ce montant élevé avec l'argument qu'un traitement de plusieurs millions de dollars est trop élevé pour être supporté par la société.

Une expertise publiée en avril et réalisée par une organisation indépendante sans but lucratif est arrivée à la conclusion que le prix devrait être de quelque 900'000 dollars. L'organisation a cependant admis que, pour certaines maladies très rares, d'autres facteurs sont à prendre en compte qui justifieraient un prix plus élevé.

Il n'est pas inhabituel qu'un fabricant de médicament accorde des rabais sur un nouveau traitement susceptible en plus de sauver des vies. Pour Novartis, il pourrait être avantageux d'obtenir des assureurs qu'ils acceptent rapidement de prendre le traitement en charge, plutôt que d'avoir à procéder à de longs examens individuels.

Zolgensma est un concurrent de la thérapie Spinraza de la biotech américaine Biogen. Selon M. Lennon, Novartis souhaite obtenir que les assureurs se décident rapidement pour une prise en charge et adoptent des lignes directrices concrètes à l'égard de la thérapie génique de la SMA.

Novartis a fait l'acquisition d'AveXis l'an dernier, pour 8,7 milliards de dollars. Selon les indications, la maladie musculaire SMA touche environ 10'000 nouveau-nés, dont près de 60% souffrent de la forme la plus sévère de la maladie (type 1).

Les discussions autour du prix du traitement sont avancées, mais une décision définitive sur le prix n'interviendra qu'après l'homologation. Novartis a notamment proposé des alternatives comme le paiement échelonné ou des rabais dépendants du succès du traitement. Selon le fournisseur de données Refinitiv, les analystes pensent que Zolgensma atteindra un chiffre d'affaires de 350 millions de dollars cette année et qu'il grimpera à 2 milliards de dollars d'ici 2024. (awp)






 
 

AGEFI



...