Santhera entend se refinancer en plusieurs étapes pour assurer les liquidités

mardi, 24.03.2020

Le groupe bâlois centré sur les maladies rares neuromusculaires et pulmonaires entend mieux se valoriser avant de procéder à une augmentation de capital. Perte nette réduite à 19 millions en 2019.

Piotr Kaczor

Dario Eklund, le nouveau CEO de Santhera apporte son expertise commerciale internationale et en matière de réglementations.

Le groupe bâlois Santhera a nettement comprimé sa perte nette en 2019, réduisant celle-ci à près de 19 millions de francs (perte nette de 54,2 millions en 2018), à la faveur principalement de la cession au groupe italien Chiesi, des droits de licences pour le Raxone, autrement dit pour...






 
 

AGEFI



...