Aryzta voit ses ventes s'éroder au 1er trimestre 2019/20

vendredi, 22.11.2019

Le groupe Aryzta a bouclé le premier trimestre de son exercice décalé 2019/20 (août-octobre) sur une évolution organique négative, en particulier en Amérique du Nord.

L'évolution organique en Europe a été particulièrement décevante.(Keystone)

Les résultats du premier trimestre de l'exercice décalé 2019/20 (août-octobre) d'Aryzta sont inférieurs aux prévisions les plus conservatrices de la communauté financière.

Cité dans un communiqué, le directeur général (CEO) Kevin Toland, évoque des recettes "conformes aux attentes", soulignant que la mauvaise performance en Amérique du Nord avait déjà été anticipée lors de la publication des résultats annuels.

Pendant la période sous revue, Aryzta a réalisé un chiffre d'affaires de 843,9 millions d'euros, en baisse de 2,1% sur un an. En termes organiques, la baisse est de 2,5%, précise le boulanger industriel jeudi.

Les ventes en Europe, principale zone de chalandise de l'entreprise, se sont contractées 3,9% à 413,7 millions d'euros (-0,9% organique) et en Amérique du Nord de 2,1% à 359,3 millions (-6,1% organique). Elles ont certes progressé dans le reste du monde (+9,1%), mais ce poste représente moins de 10% des revenus du groupe.

La copie rendue par Aryzta douche les projections les plus conservatrices des analystes sondés par AWP. L'évolution organique en Europe a été particulièrement décevante, la plupart des experts anticipant une croissance.

Pour la suite des opérations, la direction du groupe dit s'attendre à une nouvelle érosion en Amérique du Nord au second trimestre, avant une "évolution positive" au 2e semestre à la faveur de la réalisation de volumes en lien avec de nouveaux contrats.

"Nous nous attendons à une nouvelle croissance de l'Ebitda (excédent brut d'exploitation) sous-jacent pour l'exercice 2019/20", assure le CEO, qui espère cueillir les fruits de la deuxième année du programme d'optimisation baptisé "Renew".(awp)






 
 

AGEFI




...