Alibaba bat son record lors d'une journée de soldes monstres

lundi, 12.11.2018

Le groupe Alibaba a enregistré sur ses différentes plateformes de commerce électronique pour 30,4 milliards de francs lors de la traditionnelle journée de soldes monstres en Chine.

D'après Alibaba, le cap du milliard de dollars de chiffre d'affaires a été atteint au bout d'une minute et 25 secondes dans la nuit de samedi à dimanche. (Keystone)

Le géant du commerce en ligne Alibaba a une nouvelle fois battu son record de ventes dimanche lors de la traditionnelle journée de soldes monstres en Chine. La croissance du chiffre d'affaires s'est cependant ralentie par rapport à l'année précédente.

Le groupe du multimilliardaire Jack Ma, qui a annoncé récemment son départ à la retraite l'année prochaine, a enregistré sur ses différentes plateformes de commerce électronique pour 213,5 milliards de yuans de ventes (30,4 milliards de francs) en 24 heures, a annoncé Alibaba dans un communiqué. Ce chiffre correspond à la valeur totale des marchandises achetées sur ces plateformes, y compris les frais d'expédition.

D'après Alibaba, le cap du milliard de dollars de chiffre d'affaires a été atteint au bout d'une minute et 25 secondes dans la nuit de samedi à dimanche. Smartphone en main, des dizaines de millions de Chinois attendent rituellement le coup d'envoi de l'événement le 11 novembre à minuit pour se ruer sur les soldes.

Alibaba et les autres groupes chinois de commerce électronique ont pris l'habitude depuis 2009 d'annoncer des rabais alléchants à chaque 11 novembre, jour surnommé la "Fête des célibataires" en raison de la répétition du chiffre "un" (11/11). Cette frénésie d'achats dépasse en valeur celle du "Black Friday", le vendredi qui suit la fête de Thanksgiving fin novembre aux Etats-Unis et donne le coup d'envoi des achats de Noël.

Essoufflement

La Fête des célibataires, qui sont censés disposer d'un fort pouvoir d'achat, est ainsi le plus gros événement mondial du secteur de la distribution. Mais alors que l'économie chinoise donne des signes d'essoufflement face aux sanctions commerciales américaines, la progression du chiffre d'affaires est inférieure à celle de l'an dernier: elle a atteint cette année 27% contre 39% en 2017 par rapport à 2016.

Signe de la morosité ambiante, le cours d'Alibaba à Wall Street a reculé de 16% depuis le début de l'année alors qu'il avait doublé l'an dernier. "Il faut comprendre Alibaba et ce que fait le groupe dans le contexte de la tendance à long terme de l'émergence de la classe moyenne en Chine", a tenu à rassurer le vice-président exécutif de l'entreprise, Joe Tsai.

"Cette tendance ne s'arrêtera pas, qu'il y ait ou non une guerre commerciale", a-t-il déclaré lors d'un gala précédant le lancement de la journée de soldes. (ats)






 
 

AGEFI



...