Syngenta trouve un accord avec les autorités US dans une affaire de pesticides

lundi, 19.09.2016

Le groupe agrochimique Syngenta va payer 1,2 million de dollars pour solder son différend avec l'Agence américaine de protection de l'environnement (EPA) concernant la vente de pesticides déclarés de manière incorrecte.

L'agence américaine reprochait à Syngenta d'avoir vendu ces dernières années un grand nombre de pesticides à des rechargeurs, avant que les accords de reconditionnement n'aient été conclus.

Le groupe agrochimique Syngenta va payer 1,2 million de dollars pour solder son différend avec l'Agence américaine de protection de l'environnement (EPA) concernant la vente de pesticides déclarés de manière incorrecte. Le montant comprend le versement d'une amende civile avoisinant 440.000 dollars et une contribution de plus de 750.000 dollars à un projet de préservation de l'environnement, a indiqué l'EPA la veille du week-end dans un communiqué.

L'agence américaine reprochait à Syngenta d'avoir vendu ces dernières années un grand nombre de pesticides à des rechargeurs, avant que les accords de reconditionnement n'aient été conclus. Par ailleurs, une quantité considérable de produits ont été mal déclarés, identifiés par des étiquettes obsolètes ou non conformes aux normes dictées par l'EPA.

Certains des pesticides incriminés faisaient l'objet de restrictions d'utilisation. - (awp)


 

 
 



Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01
 

...