Also voit ses gains semestriels plombés par les frais de restructuration

jeudi, 26.07.2018

Le grossiste en matériel informatique Also a vu son bénéfice net amputé de plus d'un quart (-26,8%) à 27 millions d'euros. En cause, des charges exceptionnelles liées à ses optimisations structurelles.

Les ventes ont été particulièrement prospères en Europe du Nord et de l'Est.(keystone)

Le bénéfice d'Also a été amputé de plus d'un quart, tombant à 27 millions d'euros. Le groupe lucernois explique jeudi sa contre-performance par les charges exceptionnelles liées à ses "optimisations structurelles" de 5,3 millions, ainsi qu'un effet des devises négatif de 3,7 millions, contre un effet positif de 3,2 millions un an plus tôt.

"Nous estimons que des coûts uniques de 12-15 millions d'euros devraient nous permettre de réaliser des économies annuelles de 25-30 millions à partir de la deuxième moitié de 2019", explique le patron d'Also, Gustavo Möller-Hergt, cité dans un communiqué. Les premiers effets positifs sont attendus au cours des six prochains mois.

Le chiffre d'affaires réalisé par Also entre janvier et juin a légèrement progressé en rythme annuel (+1,2%) à 4,18 milliards d'euros. Les ventes ont été particulièrement prospères en Europe du Nord et de l'Est, alors qu'en Europe centrale (Allemagne, France, Autriche et Suisse), elles ont reculé de 2,2%.

Ajusté des effets de restructuration et de change, le bénéfice avant impôts (EBT) a progressé de 2,7% à 49,5 millions d'euros.

Pour l'ensemble de l'exercice, la direction d'Also anticipe toujours une croissance des ventes supérieure à celle des projections du cabinet d'étude Gartner pour le secteur. Elle vise également une croissance plus que proportionnelle, sur une base ajustée, du bénéfice net.
Le groupe sis à Emmen confirme également ses objectifs à moyen terme, à savoir, une augmentation des revenus à 10-14 milliards, ainsi qu'une marge brute d'exploitation (Ebitda) comprise entre 2,1 et 2,6%.(awp)






 
 

AGEFI




...