Le Conseil fédéral adopte la base légale pour l'appli de traçage

mercredi, 20.05.2020

Le gouvernement propose de modifier la loi sur les épidémies afin de permettre à l'OFSP d'exploiter un système de traçage de proximité via l'application SwissCovid.

L'application est actuellement en phase de test. (Keystone)

La nouvelle application de traçage des contacts portera le nom de SwissCovid. Le Conseil fédéral a adopté mercredi les bases légales à l'intention du Parlement.

Les Chambres fédérales pourront se prononcer lors de la session de juin. Si elles donnent leur feu vert, l'application pourra être mise en service avant la fin du mois. L'application est actuellement en phase de test.

Le gouvernement propose de modifier la loi sur les épidémies afin de permettre à l'Office fédéral de la santé publique d'exploiter un système de traçage de proximité. Celui-ci doit permettre d'endiguer la propagation du coronavirus.

Les données traitées par l'application ne serviront qu'à informer les personnes potentiellement exposées au virus. La protection des données sera en tout temps garantie, assure le gouvernement. Les informations sont stockées de manière décentralisée et le système n'enregistre aucune géolocalisation. Par ailleurs, les spécifications techniques et le code source seront accessibles au public.

SwissCovid complète le traçage effectué par les cantons. Son utilisation est facultative. Personne ne doit être favorisé ou désavantagé s'il participe ou non au système. L'application sera désactivée dès qu'elle ne sera plus requise pour lutter contre le coronavirus. (awp)

>> Notre dossier coronavirus






 
 

AGEFI



...