GB: la prévision officielle de croissance 2017 nettement relevée à 2,0%

mercredi, 08.03.2017

Le gouvernement britannique a nettement relevé ses prévisions de croissance pour 2017, à 2,0% contre 1,4% précédemment

Le PIB britannique atteindra d'ici à 2020-2021 le même niveau que celui prévu en novembre. Mais la trajectoire de la croissance sera différente.

Les autorités britanniques ont nettement relevé leur prévision de croissance pour 2017, à 2,0% contre 1,4% précédemment, mais ont abaissé leurs attentes concernant les années suivantes, a annoncé mercredi le chancelier de l'Echiquier, Philip Hammond.

Lors de la présentation de son budget devant la Chambre des Communes, M. Hammond a précisé que les dernières données de l'OBR, l'institut chargé des prévisions officielles, faisaient état d'une accélération cette année au moment où le Brexit commencera à être négocié.

La croissance du produit intérieur brut (PIB) sera toutefois moins vigoureuse par la suite que ce qui avait été prévu en novembre. D'après l'Office for Budget Responsibility (OBR), elle ralentira à 1,6% en 2018 (contre 1,7% estimé en novembre), et atteindra ensuite 1,7% en 2019 (contre 2,1% prévus en novembre).

L'OBR juge que la croissance s'élèvera à 1,9% en 2020 puis à 2,0% en 2021.

Au final, M. Hammond a souligné que, d'après l'OBR, le PIB britannique atteindrait d'ici à 2020-2021 le même niveau que celui prévu en novembre. Mais la trajectoire de la croissance sera différente, avec un taux plus fort qu'initialement estimé cette année puis une activité un peu moins dynamique que calculé au départ.

Conséquence de cette croissance plus vigoureuse pour l'instant, l'Etat britannique devrait emprunter quelque 16 milliards de livres de moins lors de l'année budgétaire d'avril 2016 à mars 2017, année au cours de laquelle le Royaume-Uni devrait faire passer son déficit public sous la barre des 3% du PIB attendue par Bruxelles. - (awp)


 

 
 



Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01
 


...