Richemont sauve son premier semestre grâce à Yoox Net-A-Porter

vendredi, 09.11.2018

Le gestionnaire de marques de luxe Richemont a profité au premier semestre 2018/19, clos à fin septembre, de l'acquisition de la plateforme de vente en ligne Yoox Net-A-Porter.

Les coûts liés aux acquisitions de Yoox Net-A-Porter et watchfinder se sont élevés à 159 millions.(keystone)

Le groupe genevois Richemont a vu son bénéfice net s'envoler grâce à l'acquisition de la plateforme Yoox Net-A-Porter. Le reste de la performance se situe bien en dessous des attentes.

Le chiffre d'affaires s'est étoffé de 21% sur un an, à 6,81 milliards d'euros (7,78 milliards de francs), indique vendredi Richemont. A taux de change constants, la progression s'élève à 24%. La société revendique de la croissance dans la plupart des régions et dans tous les domaines d'activité.

Le résultat d'exploitation (Ebit) s'est inscrit à 1,13 milliard d'euros, soit une contraction de 3%. La marge Ebit a plongé de 4,1 points à 16,6%.

Les coûts liés aux acquisitions de Yoox Net-A-Porter et watchfinder, intégrés au groupe respectivement en mai et en juin, se sont élevés à 159 millions. Sans ces effets, la marge aurait atteint 21,1%, précise le communiqué.

Le bénéfice net semestriel a été plus que doublé (+131%) à 2,25 milliards. Richemont a profité de la réévaluation de Yoox Net-A-Porter pour doper cet indicateur.

Les chiffres non audités de Richemont s'avèrent clairement inférieurs aux prévisions du consensus AWP, le bénéfice mis à part.

A fin septembre, les liquidités nettes atteignaient 1,58 milliard d'euros, contre 4,61 milliards douze mois auparavant.

Le groupe ne fournit aucune prévision chiffrée pour le reste de l'exercice.(awp)






 
 

AGEFI



...