Partners Group : performance sensationnelle

mardi, 13.09.2016

Les commissions se sont inscrites en forte hausse lors du premier semestre. Benchmark en termes de rentabilité dans l’industrie financière.

Philippe Rey

A mi-juillet, le groupe avait publié l'état de sa masse sous gestion au 30 juin. Celle-ci a progressé de 13% pour atteindre 49,1 milliards de francs. Les afflux de capitaux provenant de clients se sont élevés à 4,6 milliards.

Parners Group est probablement la société la plus rentable aujourd’hui dans l’industrie financière. Sa performance au premier semestre 2016 peut tout simplement être qualifiée de fantastique, avec une augmentation de des commissions de gestion de 26% à 322 millions de francs et une forte hausse des commissions de performance du fait de la création de valeur de portefeuilles plus matures de la clientèle. Partners Group continue à croître en maîtrisant ses coûts, si bien que la marge opérationnelle EBITDA a atteint 60% (58% un an plus tôt). Le cash-flow opérationnel (avant variation du fonds de roulement) s’est établi à près de 296 (182,3) millions de francs. Le bénéfice net (selon les normes comptables IFRS) a progressé de 19% à 254 millions, ce qui signifie que Partners Group continue à obtenir un rendement très élevé de ses capitaux propres (1,2 milliard à fin juin 2016), concomitamment à un ratio de fonds propres de plus de 70%. Qui dit mieux ! Partners Group est très bien positionné dans le domaine des marchés privés (non cotés), spécialement dans le private equity. Ce groupe continuera à croître de manière très rentable aussi longtemps que ses performances d’investissement resteront supérieures à celle du marché à long terme, nourrissant du même coup les commissions de performance. On ne peut cependant pas exclure une phase plus difficile et momentanée à un moment ou un autre, ce qui provoquerait alors une baisse du cours boursier. Pour l’heure, le marché qui est enclin au momentum investing (qui court après ce qui marche bien et liquide ce qui déçoit), valorise Partners Group à plus de 13 milliards de francs (une hausse de 10% ce matin). Cette valeur boursière correspond à une prime de plus de 30% par rapport à la valorisation historique par le marché, selon Neue Helvetische Bank. Elle représente en particulier plus de 20 fois l’EBITDA.  C’est dire qu’il convient d’attendre une baisse du cours pour une raison ou une autre (comme en janvier 2015 par exemple) pour acquérir des actions Partners Group. Ceux qui en ont doivent les garder.


 

 

Le gestionnaire d'actifs Partners Group a enregistré au premier semestre une hausse du bénéfice net de 19% sur un an à 254 millions de francs. La performance des investissements réalisés pour le compte des clients a grandement contribué à ce résultat, indique le groupe zougois mardi. Les objectifs d'apports en capitaux pour l'exercice en cours ont été revus à la hausse.

Le résultat brut d'exploitation (Ebitda) s'est envolé de 64% à 272 millions de francs, pour une marge afférente en hausse de 2 points à 60%. Partners Group vise toujours une marge Ebitda d'environ 60% pour les commissions issues de nouveaux mandats. Le produit d'exploitation s'est inscrit à 453 millions, ce qui représente un bond de 58%.

Les recettes, l'Ebitda et le bénéfice net dépassent les attentes les plus optimistes des analystes interrogés par AWP.

A mi-juillet, le groupe avait publié l'état de sa masse sous gestion au 30 juin. Celle-ci a progressé de 13% pour atteindre 49,1 milliards de francs. Les afflux de capitaux provenant de clients se sont élevés à 4,6 milliards.

Pour l'ensemble de l'année 2016, la société zougoise s'attend à un apport de capitaux à hauteur de 8 à 9 milliards de francs, contre 7-9 milliards auparavant. - (awp)


 

 
 



Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01
 

...