Bucher: soupçon d'entrave aux importations parallèles de pièces pour tracteurs

mercredi, 15.03.2017

Le gendarme de la concurrence helvétique annonce dans un communiqué mercredi avoir effectué une perquisition au sein du département véhicules agricoles de Bucher Industries.

L'unité aurait subordonné l'approvisionnement en pièces détachées à la vente de tracteurs des marques correspondantes et imposé à ses revendeurs des restrictions territoriales.

La Commission de la concurrence (Comco) a ouvert une enquête à l'encontre de Bucher Landtechnik, soupçonné d'entrave aux importations parallèles de pièces de rechanges pour les tracteurs des marques New-Holland, Case IH ainsi que Steyr. Le gendarme de la concurrence helvétique annonce dans un communiqué mercredi avoir effectué une perquisition au sein du département véhicules agricoles de Bucher Industries.

L'unité aurait subordonné l'approvisionnement en pièces détachées à la vente de tracteurs des marques correspondantes et imposé à ses revendeurs des restrictions territoriales.

"Bucher Industries coopère avec la Comco et s'efforce de faire pleinement la lumière sur cette affaires", a réagi l'entreprise dans une prise de position de circonstance. - (awp)


 

 
 



Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01
 


...