Roche compte toujours beaucoup sur les canaux physiques

jeudi, 23.07.2020

Le géant pharma bâlois a souffert plus que prévu de la fermeture de cabinets et de la priorité donnée au Covid au mois de mai. Il y a eu en revanche un bon contrebalancement du côté de Diagnostics.

Christian Affolter

Roche a renforcé ses investissements déjà importants en recherche et développement.

Roche a été touché bien plus fortement que prévu par les fluctuations liées à la pandémie du Covid-19. Ses affaires ont connu une évolution similaire à celle déjà retracée par Zur Rose et Novartis: après la constitution de stocks en mars ayant engendré de bons chiffres au premier trimestre, les...






 
 

AGEFI



...