Panasonic: légère hausse du bénéfice net en 2017

lundi, 05.02.2018

Le géant nippon de l'électronique et de l'électroménager Panasonic a relevé lundi ses prévisions pour son exercice en cours après avoir enregistré une légère hausse de 1% de son bénéfice net sur les neuf premiers mois de l'année 2017.

Panasonic a réduit ces dernières années ses activités dans l'électronique grand public pour se réorienter vers des clients industriels.

Disant tirer les conséquences de la faiblesse du yen et de ses réductions de coûts, le groupe Panasonic vise désormais un bénéfice net de 210 milliards de yens (1,5 milliard d'euros au cours actuel, +41% par rapport à l'exercice précédent) et un chiffre d'affaires de 7.950 milliards de yens (+8%) sur la période d'avril 2017 à mars 2018, contre respectivement 160 milliards et 7.800 milliards précédemment.

Panasonic a également revu à la hausse sa prévision de bénéfice opérationnel. Il l'attend à 350 milliards de yens (+26%), contre 335 milliards auparavant.

Pour la révision de son chiffre d'affaires, le groupe affirme avoir tenu compte de "l'affaiblissement du yen par rapport aux monnaies importantes, comme l'euro", qui favorise les exportations japonaises et gonfle les recettes réalisées à l'étranger une fois converties en yens.

Sa rentabilité va en outre bénéficier de ses "réductions de coûts fixes" et de la révision de ses autres frais, a-t-il détaillé dans son communiqué.

Sur les neuf premiers mois de son exercice décalé 2017/2018, le bénéfice net de Panasonic a atteint 200,1 milliards de yens (1,46 milliard d'euros), tandis que son bénéfice opérationnel a progressé de 15% sur un an à 316,7 milliards de yens.

Son chiffre d'affaires est lui ressorti en hausse de 9% à 5.912 milliards de yens (43,21 milliards d'euros).

Le groupe a continué de bénéficier de la croissance de ses activités pour l'automobile et l'industrie, particulièrement à l'étranger, où les ventes ont crû de 17% d'avril à décembre.

Panasonic a réduit ces dernières années ses activités dans l'électronique grand public pour se réorienter vers des clients industriels, notamment dans l'énergie ou l'automobile, secteur pour lequel il fabrique aussi des systèmes de navigation (GPS).

Conséquence de ces résultats et de la révision de ses objectifs, le groupe a annoncé dans un communiqué distinct qu'il prévoyait de verser un dividende de 30 yens par action au titre de l'exercice 2018, contre un dividende de 25 yens par action pour l'exercice 2017. (awp)






 
 

AGEFI


 

 



...