Nestlé a tourné la page du scandale des nouilles en Inde

dimanche, 12.03.2017

Le géant de l'alimentaire Nestlé semble avoir tourné en Inde la page du scandale des nouilles Maggi contaminées au plomb. La marque a retrouvé la confiance des consommateurs et la demande s'est rétablie.

Le scandale avait éclaté suite à la découverte d'une teneur en plomb supérieure au niveau autorisé dans des échantillons des nouilles instantanées Maggi commercialisées en Inde.

Suite à l'affaire des nouilles survenue en 2015, le taux de satisfaction de la marque Maggi était tombé à 8% en Inde, indique Wan Ling Martello, directrice pour Nestlé de la zone Asie, Afrique et Océanie, en entretien avec l'hebdomadaire alémanique Schweiz am Wochenende. Aujourd'hui, ce taux est remonté à 90%, précise-t-elle.

Le scandale avait éclaté suite à la découverte d'une teneur en plomb supérieure au niveau autorisé dans certains échantillons des nouilles instantanées Maggi commercialisées en Inde. La multinationale avait dû retirer temporairement ces produits du marché, réintroduits quelques mois plus tard.

Aujourd'hui, les cinq usines qui produisent ces nouilles fonctionnent à nouveau à plein régime, selon la responsable. La concurrence a tenté sans succès de profiter de leur absence pour lancer des produits similaires. Aujourd'hui, la part de marché de Maggi est remontée à 60%.

La décision en novembre dernier du gouvernement indien de retirer de la circulation les billets de banque à valeur élevée a elle aussi laissé des traces sur l'activité de Nestlé dans le sous-continent. "D'autres firmes dans la même branche ont été davantage affectées", affirme Wan Ling Martello. (awp)


 

 
 



Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01
 


...