Tesco annonce un chiffre d'affaires en hausse au premier trimestre

vendredi, 16.06.2017

Le géant britannique de la distribution a publié un chiffre d'affaires en hausse de 3,6% au premier trimestre, grâce en particulier à la bonne tenue de ses ventes au Royaume-Uni.

Le géant britannique de la distribution a publié un chiffre d'affaires en hausse de 3,6% au premier trimestre.

Lors de la période de 13 semaines achevée le 27 mai, qui correspond au premier trimestre, Tesco a enregistré des ventes en hausse de 2,3% à données comparables (c'est-à-dire hors effet d'ouverture et de fermeture de magasins) au Royaume-Uni, son principal marché, selon un communiqué.

Cela marque une nette accélération par rapport à l'exercice précédent, malgré le ralentissement de la consommation des ménages observé dans le pays, en raison de la poussée actuelle de l'inflation.
Les grandes enseignes de distribution doivent composer depuis des mois avec la baisse de la livre qui renchérit considérablement le coût des biens importés ce qui les contraint soit à resserrer leurs marges, soit à répercuter cette hausse sur les étiquettes au risque de perdre des clients.
"Dans des conditions de marché difficiles, nous sommes restés fidèles à notre engagement d'aider les consommateurs, en travaillant étroitement avec nos fournisseurs pour garder les prix bas", explique dans le communiqué le directeur général Dave Lewis.
"Les clients ont répondu en achetant davantage chez nous et en conséquence nous continuons à croître en volume, particulièrement dans les aliments frais", note-t-il.
Tesco s'en sort bien dans ce contexte, avec une hausse du chiffre d'affaires à données comparables de 1% pour l'ensemble du groupe, essentiellement grâce au Royaume-Uni.
Les performances à l'international sont plus contrastées. Hors Royaume-Uni et Irlande, le chiffre d'affaires bondit de 9,6%, mais essentiellement grâce à la baisse de la livre qui a pour autre effet de gonfler la valeur des résultats réalisés dans d'autres devises une fois convertis en devise britannique. Sans cet effet de change favorable, et à données comparables, les ventes ont reculé de 3%, en raison d'un marché difficile en Thaïlande, notamment dans la vente de tabac et d'alcool.


 

 
 

 
 

Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01


...