HSBC: Bénéfice avant impôt en hausse de 28% au troisième trimestre

lundi, 29.10.2018

Le géant bancaire HSBC a annoncé lundi un bénéfice avant impôt en hausse de 28% au troisième trimestre, à 5,92 milliards de dollars, grâce à une "croissance forte de ses ventes" dans ses principaux secteurs d'activité.

La banque revendique 3.800 bureaux dans 66 pays.(keystone)

Grâce à une forte croissance des ventes, le bénéfice avant impôt de HSBC s'élève à 5,91 milliards de francs. Entre le 1er juillet et le 30 septembre, le bénéfice ajusté avant impôt du géant bancaire HSBC a également grimpé de 16% sur un an à 6,19 milliards de dollars, battant largement les prévisions de Bloomberg News qui l'annonçaient à 5,73 milliards.

"Les fortes ventes continuent de nous permettre d'investir dans la croissance et dans la simplification de l'organisation pour faciliter l'utilisation de notre banque par les clients ainsi que le travail de nos collègues", a déclaré le directeur général du groupe, John Flint.

L'action de la banque progressait de plus de 5,21% en début d'après-midi, après l'annonce de ces résultats.

Le groupe basé à Londres mais actif à travers le monde et particulièrement en Asie avait engagé voici trois ans une large réduction de voilure accompagnée de la disparition de dizaines de milliers d'emplois et du retrait de nombreux pays.

Lors du troisième trimestre 2016, il avait subi en conséquence de lourdes pertes, notamment liées à la vente de son activité au Brésil mais aussi à des éléments exceptionnels défavorables en Europe, avant de se redresser en 2017 et de poursuivre sur sa lancée en 2018.

Il a annoncé lundi un bénéfice net part de groupe de 3,899 milliards de dollars au troisième trimestre, et de 11,071 milliards sur les neuf premiers mois de l'année, soit une hausse de 11,1% par rapport aux neuf premiers mois de l'année 2017.

"La banque de détail et la gestion de fortune et la banque commerciale ont capitalisé sur l'élan donné au premier semestre", a déclaré M. Flint, qui a pris les commandes de la banque en février après avoir été à la tête de la banque de détail et gestion de fortune, branche stratégique.

Après les années noires de restructuration, HSBC avait annoncé en juin qu'elle comptait investir entre 15 et 17 milliards de dollars dans le monde pour retrouver le chemin de la croissance.

La banque, qui revendique 3.800 bureaux dans 66 pays, avait indiqué vouloir cibler surtout l'Asie, avec notamment la gestion de fortunes, et son réseau international, que la banque identifiait comme les sources de croissance les plus prometteuses.(awp)






 
 

AGEFI



...