Ferrari vise une nouvelle poussée de croissance en 2019

jeudi, 31.01.2019

Le fabricant italien de voitures de luxe Ferrari vise en 2019 une nouvelle croissance de ses ventes et de ses profits après avoir enregistré des résultats record l'an passé, a-t-il annoncé jeudi.

Ferrari a annoncé sa volonté de mettre un coup d'accélérateur sur l'hybride.

Conséquence de ces annonces, vers 13h35, le titre gagnait 2,54% à la Bourse de Milan, repassant au-dessus du seuil symbolique des 100 euros, à 100,3 euros.

Le constructeur a atteint ou dépassé tous les objectifs qu'il s'était fixés pour 2018.
Il a vu son bénéfice net bondir de 46%, à 787 millions d'euros, soit largement au dessus des attentes. Selon le consensus Factset Estimates, les analystes tablaient sur 701 millions d'euros.

Son chiffre d'affaires a lui progressé de seulement 0,1% sur la période, à 3,42 milliards d'euros, en raison de la baisse des ventes de moteurs, un résultat globalement conforme aux attentes (3,44 milliard).

A taux de change constants, la hausse du chiffre d'affaires atteint 3,2%, a précisé Ferrari.
La célèbre marque au cheval cabré a livré sur l'année 9.251 bolides, un chiffre en hausse de 10,2% par rapport à 2017.

Sur le seul quatrième trimestre, les livraisons ont progressé de 19% et le chiffre d'affaires de 1%.

L'Europe-Moyen-Orient-Afrique reste le principal marché du groupe, avec 4.227 véhicules remis en 2018 (+13,1%), suivi de l'Amérique (3.000 bolides, +6,7%). Les livraisons ont par ailleurs augmenté de 12,6% dans la région Chine-Hong Kong-Taïwan, à 695 véhicules, et de 7,8% dans le reste de l'Asie, à 1.329 unités.

Parmi les autres indicateurs, la dette nette industrielle a atteint 340 millions d'euros, en recul de 133 millions sur un an.

Pour 2019, le groupe table notamment sur un chiffre d'affaires supérieur à 3,5 milliards d'euros, soit en hausse de plus de 3% par rapport à l'an passé, et sur un bénéfice brut d'exploitation (Ebitda) ajusté entre 1,2 et 1,25 milliard d'euros (+10%).

Le 18 septembre, lors de la présentation de son nouveau plan stratégique 2018-2022, Ferrari a annoncé sa volonté de mettre un coup d'accélérateur sur l'hybride, tout en misant sur des séries spéciales, dont un nouveau concept baptisé "Icona" (Icône), pour doper ses bénéfices d'ici à 2022.

Le groupe entend faire passer son Ebitda ajusté à 1,8-2 milliards d'euros à cette date.(awp)






 
 

AGEFI



...