Bossard redresse la barre au troisième trimestre

mercredi, 14.10.2020

Le fabricant de solutions de fixation et d'assemblage Bossard est parvenu sur le troisième partiel à modérer l'érosion de ses recettes en glissement séquentiel.

Bossard perçoit un modeste rétablissement sur l'ensemble de ses marchés, mais redoute leur réaction à l'actuelle recrudescence du nombre de contaminations par le coronavirus. (Keystone)

Le fabricant de solutions de fixation et d'assemblage Bossard est parvenu sur le troisième partiel à modérer l'érosion de ses recettes en glissement séquentiel. Le chiffre d'affaires a reculé de 8,2% en comparaison annuelle à 200,6 millions de francs, quand la contraction sur le deuxième trimestre avait atteint 17,5%.

L'Europe affiche le repli le plus marqué avec -10,7% à 113,5 millions de francs, mais demeure de loin la première source de revenus pour l'industriel zougois. La contribution de la région Amérique s'est tassée de 5,2% à 51,0 millions et celle de l'Asie de 4,0% à 36,1 millions, égraine le compte-rendu intermédiaire publié mercredi.

La performance s'inscrit peu ou prou dans le cadre des projections du consensus AWP. Les analystes consultés anticipaient un chiffre d'affaires trimestriel de 200,8 millions de francs. La performance en Amérique compense pratiquement la légère déception en Europe et en Asie.
Sur les neuf premiers mois de l'année, les revenus s'élèvent à 600,0 millions de francs.
Le groupe perçoit un modeste rétablissement sur l'ensemble de ses marchés, mais redoute leur réaction à l'actuelle recrudescence du nombre de contaminations par le coronavirus.

Conditionnant ses ambitions pour l'année en cours à l'absence de nouvelles et drastiques restrictions, la direction table sur des revenus de 780 à 800 millions de francs.(AWP)






 
 

AGEFI



...