Plus de 100 emplois seraient rayés chez Mikron

vendredi, 17.04.2020

Le fabricant biennois de machines de précision Mikron compte supprimer jusqu'à 110 postes au Tessin.

Le fabricant de machines-outils Mikron compte réduire ses effectifs sur le site de production d'Agno, au Tessin. (Keystone)

Le fabricant de machines-outils Mikron compte réduire ses effectifs sur le site de production d'Agno, au Tessin, en raison de la baisse des commandes de l'industrie automobile. Jusqu'à 110 postes de la division Machining pourraient être touchés par cette mesure, annonce vendredi le groupe biennois. «Aucune reprise de la demande n'est à prévoir dans l'industrie automobile à moyen terme», explique le communiqué.

Mikron veut cependant maintenir le site de construction de machines à Agno. En novembre dernier, l'entreprise avait déjà dû prononcer le licenciement d'environ 25 personnes et introduire le chômage partiel, également en raison de la réduction des commandes du secteur de l'automobile. Des échanges sont en cours avec les partenaires sociaux afin que ces mesures soient réalisées dans les meilleures conditions socialement acceptables possibles.

Les autres entreprises du groupe Mikron en Suisse (Mikron Tool Agno et Mikron Automation Boudry) ne sont pas concernées par les adaptations des capacités. Toutefois, il est impossible de prédire les effets du coronavirus sur ces entreprises. En Allemagne, le groupe biennois a également réduit son personnel ou introduit le chômage partiel sur les deux sites de construction de machines et d'automation. (AWP)






 
 

AGEFI



...