Vive croissance pour Feintool après six mois en 2018

mercredi, 22.08.2018

Le fabricant bernois de machines Feintool a vu son bénéfice net bondir de 20,3% en un an à 16,9 millions de francs.

Feintool indique avoir tiré profit de la croissance continue de l'industrie automobile globale. (keystone)

Tirant toujours profit de la bonne santé de l'industrie automobile, Feintool affiche une vigoureuse croissance après six mois en 2018. Dégageant des revenus en forte hausse, le fabricant bernois de machines et composants de formage et découpage a vu son bénéfice net bondir d'un cinquième (20,3%) en un an à 16,9 millions de francs. Il a dans la foulé revu à la hausse sa prévision de chiffre d'affaires.

Le résultat d'exploitation avant intérêts et impôts (Ebit) a lui aussi nettement progressé, soit de 14,4% à 25,7 millions de francs, indique mercredi l'entreprise établie à Lyss. La marge correspondante est cependant restée stable au regard du premier semestre 2017 à 7,6%.

Côté revenus, le chiffre d'affaires s'est hissé à 337,3 millions de francs, 13,6% de plus qu'un an auparavant. Ajustée des effets de change et des acquisitions, la croissance des ventes s'est inscrite à 7,3%.

Feintool indique avoir tiré profit, en dépit d'un environnement économique général exigeant, de la croissance continue de l'industrie automobile globale, la production de véhicules ayant crû de 2,5% sur la période sous revue. Les deux segments d'activité de Feintool ont présenté une évolution favorable de leurs ventes.

Excellentes ventes pour les presses

L'unité principale des composants pour l'industrie automobile, Systems Parts, a dégagé un chiffre d'affaires de 295,2 millions de francs, 11% de plus que douze mois auparavant. A taux de change et périmètre de consolidation constants, la progression s'est fixée à 7,3%. Le segment a contribué à 87,3% des revenus du groupe.

Les ventes de composants automobiles ont crû dans toutes les régions. En Europe, elles ont gagné 6,6% en devises locales, à la faveur notamment de volumes en hausse et du lancement de nouveaux modèles. En Asie, les revenus ont bondi de 27,1% dans un marché toujours dynamique. En Amérique du Nord, Feintool est parvenu à accroître son chiffre d'affaires de 2,2%. Cependant, la hausse reflète uniquement les hausses de prix de l'acier.

Dans le segment des machines et installations de découpage et de formage (Fineblanking Technology), Feintool a vu ses ventes s'envoler de près de moitié (+43,7%) à 53,3 millions de francs. La performance semestrielle, la meilleure en l'espace de huit ans, reflète notamment l'excellente tenue des affaires dans las systèmes de presses.

La performance a dans l'ensemble dépassé les attentes des analystes. Sondés par AWP, les experts avaient anticipé un chiffre d'affaires moyen de 325,2 millions de francs, un Ebit de 25 millions et un bénéfice net de 16,2 millions. Seule la marge opérationnelle s'est révélée légèrement inférieure à la moyenne des prévisions de 7,7%.

Optimisme de mise

Evoquant la 2e partie de l'exercice en cours, le groupe seelandais se veut optimiste. Malgré les incertitudes persistantes au niveau politique, l'entreprise revoit à la hausse son objectif annuel en termes de ventes dévoilé en mars dernier lors de la publication des résultats annuels.

En tenant compte de l'acquisition en début d'année de la société allemande Stanz- und Laser Technik Jessen, Feintool attend des ventes entre 670 et 700 millions de francs sur l'ensemble de l'année, contre 630 à 650 millions jusqu'alors. La marge Ebit devrait elle demeurer identique à celle présentée au 1er semestre 2018, soit 7,6%, alors qu'en mars Feintool évoquait une fourchette entre 7,5 et 8%. (awp)






 
 

AGEFI



...