Le plongeon se poursuit pour le Bâlois Dufry

mardi, 03.11.2020

Le distributeur Dufry spécialisé dans les boutiques hors taxe, ou duty-free, a vu ses revenus s’effondrer au troisième trimestre.

Les chiffres dévoilés par le groupe bâlois sont encore pires que les projections des analystes. (Keystone)

Les aéroports sont vides et c’est loin d’arranger les affaires de Dufry: le détaillant aéroportuaire a vu le décrochage de ses recettes s'accélérer au troisième trimestre. Après une timide reprise de l'activité pendant les vacances estivales, le groupe bâlois est à nouveau touché de plein fouet par la mise en place de nouvelles restrictions de voyage pour enrayer la pandémie.

Le chiffre d'affaires réalisé entre juillet et septembre a plongé de 80,5% sur un an à 487 millions de francs. En termes organiques, l'effondrement est ramené à 79,7%, précise Dufry mardi dans un communiqué. Sur l'ensemble des neuf premiers mois de l'exercice, le recul atteint 67,8% à 2,07 milliards de francs.
Les chiffres dévoilés par le groupe bâlois sont encore pires que les projections des analystes. Ces derniers tablaient en moyenne au troisième trimestre sur une croissance organique de -78,3% et sur neuf mois de -65,7%, alors que les recettes étaient attendues à 2,13 milliards de francs.

Malgré la situation, l'entreprise est "plus forte et plus résistante que trois mois auparavant", aux dires de son directeur général Julian Diaz, cité dans le communiqué, qui met en avant les progrès réalisés dans la restructuration, notamment la réintégration et la décotation de sa filiale américaine Hudson.

La collaboration entamée avec le géant chinois du commerce en ligne Alibaba devrait également permettre de développer les activités en Chine et accélérer la "transformation numérique" de l'entreprise à l'échelle globale.

Pour l'ensemble de l'année, Dufry n'a pas formulé d'objectif chiffré "au vu du contexte actuel", mais a toujours bon espoir de réaliser 1 milliard d'économies sur l'ensemble de l'exercice. (AWP)

Lire aussi: Dufry se prépare pour retrouver toute sa vigueur






 
 

AGEFI



...