Helvetia mise sur le courtage et le numérique pour se développer

mercredi, 26.09.2018

Le directeur général d'Helvetia, Philippe Gmür, veut rendre l'entreprise saint-galloise "plus agile".

Helvetia réalise 70% de son résultat d'exploitation en Suisse, mais doit faire face à l'avènement des assurances en ligne. (keystone)

L'assureur Helvetia investit dans le courtage hypothécaire et dans la distribution numérique afin d'atteindre la rentabilité souhaitée. "Nous voulons rendre Helvetia plus agile, innovant et centré sur le client" a indiqué le directeur général Philippe Gmür dans une interview parue mercredi dans Finanz und Wirtschaft.

L'assureur saint-gallois met en place de nouvelles activités moins gourmandes en fonds propres mais susceptibles d'apporter des recettes supplémentaires et complémentaires. Le courtier en ligne spécialisé dans les hypothèques Moneypark, dans lequel Helvetia détient 70%, fait partie du lot.

Selon M. Gmür, cette plateforme se développe comme prévu et contribue au résultat opérationnel. Moneypark aiguille des personnes à la recherche de crédit vers plus de 100 prestataires, y compris des fonds de pension et des banques. Entre 2% et 3% des 1000 milliards de francs de volumes hypothécaires en Suisse ont transité par ce réseau.

Helvetia réalise 70% de son résultat d'exploitation en Suisse, mais doit faire face à l'avènement des assurances en ligne. "C'est pour cette raison nous offrons de nouveaux accès clients, par exemple avec la distribution numérique", a expliqué le directeur général. La vente en ligne n'est pas négligée grâce à la plateforme Smile.direct.

Sur les marchés étrangers, le groupe saint-gallois a réalisé les efforts nécessaires afin de mieux se profiler, selon Philippe Gmür. De nouvelles acquisitions ne sont pas exclues, notamment en Allemagne et en Espagne. (ats)






 
 

AGEFI



...