GAM: le CEO confirme les objectifs

dimanche, 09.04.2017

Le directeur général de GAM, Alexander Friedmann, va au-devant d'une assemblée générale turbulente.

La restructuration de Gam prendra encore du temps selon son CEO Alexander Friedmann.

Et pourtant le fonds spéculatif RBR de l'investisseur Rudolf Bohli a posé des exigences en termes d'économies de coûts pour la reet a réclamé la destitution du CEO. Dans une interview à "Finanz und Wirtschaft" (édition du 9 avril), le patron de GAM se défend et souligne que la restructuration de l'entreprise va nécessiter encore du temps.

Au reproche qu'après deux années de restructuration GAM ne tourne toujours pas rond, le CEO relève qu'un manager d'actifs ne se répare pas sur le court terme. Il faut du temps et les deux années passées ont été difficiles pour l'ensemble de la branche. Les revenus liés à la performance ont pratiquement complètement disparu, a-t-il souligné.

RBR réclame des économies de coûts de l'ordre de 100 mio CHF dans les six mois, ce qui est complètement impossible, selon le CEO. Cette exigence est irréaliste et suscite une incompréhension totale. Le patron de GAM confirme l'objectif d'économies de 30 mio CHF d'ci 2019.

M. Friedmann relève en outre que l'intérêt de RBR est axé sur le court terme. Selon lui, M. Bohli a refusé toutes les offres de discussion et clairement fait savoir qu'il allait vendre son paquet d'actions si l'assemblée générale ne suit pas ses exigences.

Quant à l'avenir de GAM, le CEO confirme que l'objectif est d'accroître les bénéfices et que cela est "définitivement atteignable". (awp)


 

 
 



Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01
 


...