Sophia Genetics établit son siège américain à Boston

lundi, 24.09.2018

Le développeur vaudois d'algorithmes d'analyses médicales Sophia Genetics a officiellement déployé ses opérations à Boston pour répondre à la demande croissante sur le territoire américain.

Jurgi Camblong, CEO de Sophia Genetics.

Aux États-Unis, le développeur vaudois d'algorithmes d'analyses médicales Sophia Genetics collabore déjà avec plus de 100 hôpitaux qui utilisent l'intelligence artificielle Sophia, permettant d'analyser le profil génomique de plus de 250'000 patients. La société va établir son siège américain à Boston pour répondre à la demande croissante dans cette région.

Utilisée dans le contexte des maladies héréditaires et du cancer, Sophia permet aux cliniciens de détecter et de caractériser précisément tous les types d'altérations génomiques. Des plateformes permettent aux professionnels de partager leurs connaissances.

L'entreprise vaudoise compte à ce jour 20 personnes qui travaillent sur le sol américain et compte augmenter l'effectif "pour atteindre une cinquantaine d'employés d'ici une année", a précisé Jurgi Camblong, CEO et co-fondateur de Sophia Genetics, dans un communiqué.  






 
 

AGEFI



...