Valora se restructure et licencie

lundi, 03.12.2018

Le détaillant Valora a fait part des changements à venir au sein de son organisation en début d'année prochaine mais aussi de la suppression d'au moins 30 postes d'ici la fin 2019, en raison de synergies suite à l'acquisition de BackWerk.

Au moins 30 postes seront supprimés au sein du groupe d'ici 2019, selon la société basée à Muttenz.

Valora opère une restructuration au sein de son organisation. Selon le détaillant,"cette réorganisation vise également à soutenir la réalisation des synergies attendues de l'acquisition de BackWerk". Au moins 30 postes seront supprimés au sein du groupe d'ici 2019, selon la société basée à Muttenz.

Roger Vogt prend la direction de la division Retail et devient membre de la direction du groupe, selon le communiqué paru lundi. Cette division inclut toutes les activités de distribution au détail de Valora en Suisse ainsi qu'en Allemagne, au Luxembourg et en Autriche.

Michael Mueller, directeur général du groupe bâlois, assumera la responsabilité directe des activités numériques. "L'équipe se concentrera à l'échelle du groupe sur les innovations numériques et sur l'analyse des données".

Seb Gooding, Karl Brauckmann et Michel Gruber sont aussi nommés membres de la direction élargie du groupe Valora.

Seb Gooding, qui travaillait pour Aryzta, rejoindra la division Food Service de Valora à compter du 14 janvier 2019. Il dirigera depuis Mayence les activités internationales de vente en gros de produits de boulangerie de la Brezelbäckerei Ditsch, avec les usines de production en Allemagne et aux États-Unis.

Michel Gruber assume la pleine responsabilité depuis 2017 de Business Unit Food Service Suisse. Karl Brauckmann, ancien directeur de BackWerk, sera en charge depuis Essen de l'unité B2C Ditsch et BackWerk, y compris les canaux de vente aux Pays-Bas et en Autriche.(ats)






 
 

AGEFI



...