Debiopharm soutient Oncomfort pour développer l’hypnose par réalité virtuelle

mercredi, 09.09.2020

Le Debiopharm Innovation Fund s’est associé à l’entité de capital-risque française Crédit Mutuel Innovation pour une levée de 10 millions d’euros dans le cadre d’un financement de Série A pour la société belge Oncomfort.

CA

La solution de la société belge Oncomfort a convaincu le Debiopharm Innovation Fund lausannois.

L’hypnose est toujours plus souvent proposée en tant qu’alternative ou complément à une anesthésie pour soulager la douleur et l’anxiété des patients. L’ajout de la réalité virtuelle est encore plus récent, soit dans des programmes de groupes de cliniques, soit par le biais de sociétés dédiées développant des solutions de sédation digitale. Celle de la société belge Oncomfort a convaincu le Debiopharm Innovation Fund lausannois, qui a participé avec le fonds français de capital-risque Crédit Mutuel Innovation à une levée de série A de 10 millions d’euros.

Le Sedakit développé par Oncomfort a été testé en juillet par l’Institut suisse de la douleur à Lausanne, tests qui devraient se poursuivre actuellement, selon heidi.news. D’après le PDG d’Oncomfort, Mario Huyghe, cité dans le communiqué, «le véritable potentiel d’Oncomfort vient des preuves scientifiques de sa sédation digitale et de la co-création multidisciplinaire avec l’expertise d’anesthésistes, de neurologues, de psychologues et d’hypnothérapeutes».  






 
 

AGEFI



...