GAM corrige son goodwill en raison d’actifs sous gestion en baisse

vendredi, 19.06.2020

C’est surtout la division Investment Management du gestionnaire d’actifs zurichois GAM qui a enregistré une nouvelle érosion provoquée notamment par le coronavirus.

CA avec AWP

Au niveau opérationnel, GAM s'attend à enregistrer une perte avant impôts d'environ 3 millions. (Keystone)

Le gestionnaire d'actifs en difficulté GAM a averti vendredi qu'il anticipait une perte IFRS de 400 millions de francs au cours du premier semestre suite aux conséquences du coronavirus sur l'évolution des affaires. Après avoir chuté en ouverture de près de 4%, le titre GAM a noté à 9h43 en baisse de 1,82% à 2,38 francs.

Le Covid-19 a laissé des traces sur les actifs sous gestion: ils ont diminué de 137,7 milliards de francs à fin 2019 à 118,9 milliards à fin mai 2020. Cette diminution s’est produite surtout dans la division Investment Management, qui a 36,6 milliards sous gestion (-11,8 milliards) à fin mai. Private Labelling est resté plus stable, à 82,3 milliards (-2 milliards). La baisse des actifs sous gestion a entraîné un correctif de valeur d'environ 410 millions de francs. Ce dernier est lié à l'écart d'acquisition (goodwill) qui a été construit suite à la reprise du zurichois par Julius Bär en 2005 et par UBS en 1999, explique la société en plein processus de restructuration.

Le groupe fait toutefois état d’une stabilisation des flux depuis la fin du premier trimestre, où les avoirs sous gestion étaient de 112,1 milliards. Depuis fin mars, ils ont progressé de 6,8 milliards, une hausse qui a été enregistrée surtout dans le Private Labelling (+5,9 milliards).

Au cours du premier semestre 2019, la perte IFRS s'était inscrite à 49,7 millions. Au niveau opérationnel, GAM s'attend à enregistrer une perte avant impôts d'environ 3 millions après un bénéfice opérationnel de 2,1 millions il y a un an.

L'entreprise assure disposer d'un solide capital et un bilan sans dettes. Le correctif de valeur n'a pas de conséquence sur les fonds propres du groupe, selon le communiqué. Selon son CEO Pete Sanderson cité dans le communiqué, «malgré les conditions actuellement très exigeantes, les perspectives de croissance pour GAM restent solides».

Le groupe présentera ses résultats semestriels complets le 4 août 2020.






 
 

AGEFI



...