Une start-up vaudoise veut uberiser les réservations des blocs opératoires

Mercredi, 18 juillet 2018 // Matteo Ianni

La start-up resot.care va lancer une plateforme de mise en relation entre les différents intervenants professionnels du domaine médical. L’objectif est de simplifier les réservations d’interventions chirurgicales ambulatoires, stationnaires et privées. Une innovation de taille dans le milieu hospitalier.

La question des délais d’attente pour les interventions chirurgicales non urgentes soulève des controverses et s’avère parfois déroutante.  Aujourd'hui, des personnes souffrantes sont obligées d'attendre plusieurs mois pour une opération. Comment en est-on arrivé à un tel engorgement? Les...

SGS est en ligne avec son plan stratégique 2020

Mercredi, 18 juillet 2018 // Elsa Floret

Pour ses acquisitions le leader mondial de l’inspection - dont les résultats semestriels sont en hausse - met le focus sur l’Asie du Nord-Est et l’Amérique du Nord.

Lors de la présentation de ses résultats semi-annuels devant les médias mercredi depuis son quartier général genevois, la SGS renouvelle ses perspectives 2018, ainsi que ses objectifs stratégiques de croissance 2020. Les résultats sont en hausse. En ce qui concerne l’accélération du programme d’acquisitions du leader...

Temenos poursuit sa croissance tous azimuts au 2e trimestre

Mercredi, 18 juillet 2018

Le chiffre d'affaires de Temenos s'est élevé à 204 millions de dollars, en hausse de 17% sur un an.

Temenos a annoncé mercredi des résultats extrêmement solides au 2e trimestre. Aussi bien le chiffre d'affaires que le résultat opérationnel (Ebit) et les recettes tirées des licences sont en nette hausse et bien supérieurs aux attentes des analystes. Le chiffre d'affaires du développeur genevois de logiciels bancaires s'est...

Le salaire de Cristiano Ronaldo provoque la grève chez Fiat

jeudi, 12.07.2018

Le coûteux transfert de Cristiano Ronaldo du Real Madrid à la Juventus cause la grève au sein de l'usine de Fiat Chrysler Automobile de Melfi, dans le sud de l'Italie. Le club et l'usine ont le même propriétaire.

La somme dépensée par le Juventus pour s'attacher les services du buteur Portugais est estimée à plus de 100 millions d'euros.(keystone)

Les employés de l'usine Fiat de Melfi, près de Naples, mettent en cause, dans un communiqué publié par le quotidien sportif La Gazzetta dello Sport, la politique d'Exor, la société-mère qui possède Fiat ainsi que la Juventus. Ils critiquent la somme dépensée par le club pour s'attacher les services du buteur Portugais, estimée à plus de 100 millions d'euros, et son salaire de 30 millions. 

"Il est inadmissible que la même entreprise qui nous demande depuis des années des sacrifices au niveau économique décide de dépenser des centaines de millions d'euros pour le transfert d'un footballeur", dénonce la section syndicale liée à la société Fiat.

"Est-ce normal qu'une seule personne puisse gagner des millions d'euros là où il y a des familles qui n'arrivent pas à joindre les deux bouts ?", demande le syndicat.

Les travailleurs de l'usine de Melfi ont organisé une action de grève qui débutera ce dimanche 15 juillet à 22 heures pour se terminer le 17 juillet à 6 heures.






 
 

AGEFI


 

 



...