Nouveau sommet pour le palladium

jeudi, 03.10.2019

Le cours a touché les 1685 dollars l’once durant la séance de lundi, poussé par l’offre toujours déficitaire.

Nitesh Shah*

Nitesh Shah

Le cours du palladium a atteint un nouveau sommet cette semaine: il a touché les 1685 dollars l’once durant la séance du lundi 30 septembre. L’offre de palladium a été déficitaire durant sept années consécutives et devrait le rester cette année encore (source: Metal Focus). La demande de ce métal, utilisé pour réduire la pollution produite par les automobiles, a progressé ces dernières années. Cette tendance devrait se poursuivre à mesure que les normes environnementales deviennent plus restrictives dans le monde entier.
Par ailleurs, au vu des négociations salariales en cours en Afrique du Sud, les risques de grève augmentent. Etant donné que près de 40 % de l’approvisionnement mondial de ce métal provient d’Afrique du Sud, cela représente un risque important du point de vue de l’offre. Les stocks de palladium en surface pourraient chuter jusqu’ à 12,9 millions d’onces, un volume qui ne couvrirait plus que 14,4 mois de demande (source: Metal Focus).
Il est surprenant de constater que l’importance des positions sur le marché à terme du palladium n’est pas très élevée. Alors que les positions sur les autres métaux précieux se sont multipliées ces derniers mois, celles sur le palladium n’ont guère évolué. Cela montre que les récentes hausses du cours de ce métal résultent davantage d’une raréfaction de l’offre plutôt que d’un accroissement de la demande des investisseurs.

* Director, Research, WisdomTree






 
 

AGEFI




...