Revue de presse du dimanche 11 octobre 2020

dimanche, 11.10.2020

Le coronavirus fait encore les gros titres de la presse dominicale. La grippe saisonnière et la première initiative populaire des femmes PLR ont également droit aux bonnes pages.

(Keystone)

Voici les principales informations, non confirmées à Keystone-ATS:

SonntagsZeitung: Face à l'explosion de cas de coronavirus en Suisse, le traçage des contacts n'est plus possible dans certaines de régions, alerte la SonntagsZeitung. L'équipe de recherche des contacts de Zurich, par exemple, est tellement surchargée que le canton laisse aux personnes concernées le soin d'avertir elles-mêmes leurs contacts d'une possible contamination, a confirmé au journal une porte-parole du département cantonal de la santé. La SonntagsZeitung mentionne également plusieurs cas, où le traçage des contacts a échoué et où des personnes potentiellement infectées n'ont pas été alertées. Dans de nombreux cantons, seuls 10 à 20% des personnes nouvellement contaminées ont été mises en quarantaine au moment du test positif au coronavirus. L'épidémiologiste Marcel Tanner, membre du groupe de travail Covid-19 du Conseil fédéral, admet dans le journal que le traçage des contacts, stratégie du Conseil fédéral pour contenir l'épidémie, a atteint ses limites dans certaines régions du pays. Mais les autorités ne doivent en aucun cas y renoncer, avertit-il: "Les cantons doivent faire des efforts encore plus importants, sinon une deuxième vague nous frappera".

NZZ am Sonntag: Le Conseil fédéral planche depuis des mois sur des scénarios de confinements régionaux pour faire face à la progression des cas de Covid-19 en Suisse, affirme la NZZ am Sonntag, qui se réfère à des procès-verbaux de conférences téléphoniques entre l'Office fédéral de santé publique (OFSP) et les médecins cantonaux. La Confédération suisse a ainsi établi en juin "une liste d'infrastructures critiques en vue d'éventuels bouclages de régions ou de communes dans le cadre d'une deuxième vague" du virus. "L'Office fédéral de la protection de la population (OFPP), en collaboration avec d'autres organismes compétents, examine, comment garantir dans la mesure du possible aux exploitants d'infrastructures critiques et aux entreprises d'importance systémique le maintien de leurs activités, en cas de confinement local ou régional", précisent les documents. La question de savoir quand et comment un tel bouclage pourrait être imposé reste ouverte. Conseil fédéral, cantons et task force Covid-19 travaillent sur une stratégie dite d'hiver, ont indiqué plusieurs sources.

Le Matin Dimanche: Les cantons romands dénoncent très peu de violations de la quarantaine, imposée en cas de retour de voyage dans un pays à risque pour le coronavirus, écrit Le Matin Dimanche. Vaud, Valais, Fribourg ou Berne ne l'ont jamais fait jusqu'à présent. À Neuchâtel, un cas a été transmis à la justice et à Genève, les dénonciations pénales dépassent la dizaine. Dans le Jura, une procédure visant quatre prévenus est pendante. Les cantons de Vaud, Valais ou Fribourg ont expliqué au journal préférer la sensibilisation à la répression. À Berne, "les contrôles par téléphone ou sur place révèlent que les Bernois respectent la mesure", a précisé un porte-parole du Département de la santé du canton. Du côté alémanique, Zurich et Bâle ne se montrent pas plus répressifs, avec respectivement une douzaine et un cas dénoncés. Seule l'Argovie affiche un bilan beaucoup plus fourni: 551 dénonciations. Selon le dernier décompte, 24'000 personnes sont en ce moment contraintes à une quarantaine en Suisse.

Le Matin Dimanche/NZZ am Sonntag: Des milliers de postes de travail à plein temps semblent menacés au cours des six prochains mois dans l'hôtellerie suisse, qui souffre de la crise liée à la pandémie de Covid-19, indique Le Matin Dimanche. Selon le dernier sondage d'HotellerieSuisse réalisé au début du mois et cité par le journal, 37% des hôteliers interrogés reconnaissent qu'ils prévoient de procéder prochainement à des licenciements. Leur proportion atteint près de 60% dans les villes et 17% dans les Alpes. La part des établissements assumant la probabilité de plus d'une chance sur deux (60%) pour une faillite est passée de 3 à 6% en trois mois dans les villes. En montagne, seuls 4% s'estiment exposés à une telle probabilité. Près de 80'000 personnes travaillent dans le secteur de l'hébergement en Suisse.

SonntagsBlick: La crise liée à la pandémie due au nouveau coronavirus aggrave la situation des plus pauvres en Suisse, annonce le SonntagsBlick, citant plusieurs experts. Selon l'un d'eux, l'économiste Isabel Martinez, les salaires de nombre de personnes ne sont plus suffisants pour vivre. Les réserves financières des personnes ayant un emploi précaire sont faibles, voire inexistantes, ajoute-t-elle. "Avec l'inégalité croissante, les possibilités d'avancement diminuent". Le journal rappelle également les récentes files d'attente dans plusieurs villes suisses lors de distributions de nourriture. Près de 370'000 personnes survivent grâce à l'aide sociale en Suisse.

NZZ am Sonntag: La vaccination contre la grippe saisonnière se déroulera en deux phases cette année en Suisse, explique la NZZ am Sonntag. Un nombre insuffisant de vaccins est en effet disponible immédiatement, en cas de besoin élevé. Quelque 1,2 million de doses ont été fournies aux hôpitaux, aux pharmacies et aux médecins. La Confédération suisse a de son côté acheté 500'000 doses supplémentaires. "Ces dernières ne pourront toutefois pas être livrées avant la fin novembre", a indiqué au journal l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). Des dissensions entre divers offices fédéraux et l'autorité suisse de surveillance des médicaments, Swissmedic, seraient en partie à l'origine du retard de la commande.

Le Matin Dimanche/NZZ am Sonntag: Les femmes PLR vont lancer leur première initiative populaire, annoncent Le Matin Dimanche et la NZZ am Sonntag. Le texte vise à introduire l'imposition individuelle dans le système fiscal suisse, un thème en discussion depuis 20 ans. "Aujourd'hui, la fiscalité privilégie la famille traditionnelle", déclare la présidente des femmes PLR, la conseillère nationale saint-galloise Susanne Vincenz-Stauffacher. L'initiative "permettrait à de nombreuses femmes de mieux concilier vie familiale et vie professionnelle", ajoute-t-elle. L'élue rappelle que la Suisse va fêter en 2021, les 50 ans du droit de vote des femmes. "Nous voulons célébrer ce jubilé à notre manière". Le manque à gagner pour les pouvoirs publics pourrait atteindre 160 millions de francs suisses, selon différentes estimations. "Il faudra faire des corrections pour ne pas créer de nouvelles inégalités", précise Mme Vincenz-Stauffacher.

SonntagsBlick: Le mouvement Opération Libero va soutenir l'initiative "Pour des entreprises responsables - pour protéger l'être humain et l'environnement", assure le SonntagsBlick. "La mondialisation a amélioré la vie de nombreuses personnes, mais elle exige aussi des règles de jeu équitables", explique dans le journal le coprésident du mouvement en faveur d'une Suisse ouverte et progressiste, Stefan Manser-Egli. Il se dit choqué par les affiches du PLR suggérant qu'une entreprise pouvait être tenue pour responsable jusqu'à l'ultime fournisseur, si ce dernier était en faute.






 
 

AGEFI



...