Les résultats d’Oerlikon dépassent légèrement les prévisions

mardi, 03.11.2020

Le constructeur de machines zurichois Oerlikon fait mieux que prévu au troisième trimestre.

Malgré une baisse des commandes et une contraction des ventes, l'entreprise est parvenue à améliorer sa rentabilité opérationnelle. Le signe, selon Oerlikon, de l'efficacité de son programme de réduction des coûts mis en place à fin septembre: le groupe avait supprimé plus de 650 des 800 postes annoncés. (Keystone)

Le groupe industriel Oerlikon a connu un troisième trimestre difficile, marqué par un net recul des entrées de commandes. Dans l'ensemble toutefois, les chiffres sont supérieurs aux prévisions et l'entreprise est même parvenue à améliorer sa rentabilité opérationnelle.

Entre juillet et septembre, les entrées de commandes ont chuté de 17,3% en rythme annuel à 518 millions de francs, détaille le groupe de Suisse centrale mardi dans un communiqué. Les ventes se sont contractées de 6,4% à 593 millions.

Sur le plan opérationnel, l'excédent brut d'exploitation (Ebitda) a bondi de 8,1% à 92 millions de francs, pour une marge afférente de 15,6%, en hausse de plus de 200 points de base (pb). Le résultat avant intérêts et impôts a quant à lui progressé de 10,9% à 42 millions, pour une marge de 7,0% (+110 pb).

Oerlikon y voit la marque de son programme de réduction des coûts: à fin septembre, le groupe avait supprimé plus de 650 des 800 postes annoncés et s'attend à des économies annuelles de l'ordre de 70 millions.

A l'exception des entrées de commandes, ressorties nettement en dessous des attentes, la copie rendue par l'industriel schwytzois dépasse les projections les plus optimistes brossées par les analystes du consensus AWP, en particulier au niveau de la rentabilité opérationnelle.

Pour la suite de l'exercice, la direction n'a pas formulé d'objectifs chiffrés en raison du manque de prévisibilité de l'évolution des marchés, aggravée par la pandémie et les facteurs géopolitiques.

A la faveur des économies déjà réalisées, elle vise toujours à moyen terme une marge Ebitda de 16-18% "lorsque les marchés se seront redressés". (AWP/ATS)

Lire aussi: Oerlikon améliore sa flexibilité avant la révolution additive

 

 






 
 

AGEFI



...