Le Conseil national rejette la loi sur le CO2

mardi, 11.12.2018

Le Conseil national a rejeté par 92 voix contre 60 et 43 abstentions la loi sur le CO2.

Le National a renoncé de justesse à fixer un objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre en Suisse. (Keystone)

Le Conseil national ne veut pas de la loi sur le CO2. Après quatre jours de débats, il a rejeté par 92 voix contre 60 et 43 abstentions la révision totale du texte qui doit permettre à la Suisse de respecter les engagements de l'Accord de Paris sur le climat.

Le résultat n'a pas convaincu la gauche qui considère que les propositions de l'UDC et du PLR ont vidé de sa substance un projet qui était peu ambitieux dès le départ. Les parlementaires socialistes et écologistes avaient prévenu qu'ils ne voteraient pas en faveur du texte. 

PDC, PBD et PVL ont également fait part de leurs réserves. L'UDC avait quant à elle déjà combattu l'entrée en matière. 

Au fil du débat, de nombreuses décisions prises sur le fil, et plusieurs fois grâce à la voix prépondérante de la présidente ont passablement modifié la proposition du Conseil fédéral. 

Si l'objectif de la Suisse de diminuer de moitié les émissions de gaz à effet de serre d'ici 2030 par rapport à 1990 n'a pas été contesté, le National a renoncé de justesse à fixer un objectif de réduction en Suisse. Le gouvernement proposait que 60% des mesures de compensation soient nationales. L'idée d'une taxe sur les billets d'avion au départ de la Suisse a aussi été rejetée. (ats) 






 
 

AGEFI



...