Un cloud exclusivement suisse peut-être à l’horizon

jeudi, 16.04.2020

Le Conseil fédéral veut étudier la potentille nécessité d'un «Swiss Cloud».

Au Palais fédéral, le gouvernement souhaite se pencher sur cette solution pour améliorer la souveraineté de la Suisse en matière de données et réduire la dépendance du pays face à l'étranger.

Le Conseil fédéral se penche sur l’éventuelle création d’un «Swiss Cloud». Il veut améliorer la souveraineté de la Suisse en matière de données et réduire la dépendance du pays face à l'étranger.

La nécessité, la conception, l'utilité et la faisabilité d'un nuage informatique suisse se fera avec le concours des cantons et de spécialistes des milieux économiques et scientifiques, indique ce jeudi le gouvernement. Cette solution exclusivement suisse ne devrait pas nécessairement être créée ex nihilo et exploitée par un seul prestataire suisse de services en nuage. Elle pourrait reposer sur les infrastructures existantes de plusieurs fournisseurs suisses de services en nuage publics.

L'Unité de pilotage informatique de la Confédération (UPIC), chargée de l'étude, examinera aussi dans quelle mesure cette solution pourrait contribuer à la compétitivité de la Suisse, ainsi qu'au développement et à l'utilisation de technologies basées sur l'intelligence artificielle et à la possibilité de stocker les données en toute sécurité. Le Conseil fédéral sera informé de l'état d'avancement de ces examens à intervalles réguliers et des résultats de l'étude de faisabilité à la fin de juin 2021.

La transformation numérique nécessite l'utilisation d'un grand nombre d'applications et de services qui doivent être extrêmement agiles, flexibles et évolutifs. Les services en nuage contribuent largement à la satisfaction de ces exigences puisqu'ils fournissent les prestations et les outils requis en temps réel et en libre accès. (AWP/ATS)






 
 

AGEFI



...