PostFinance pourrait octroyer des crédits et des hypothèques

mercredi, 05.09.2018

Le Conseil fédéral est favorable à l'arrivée de PostFinance sur le marché des crédits et des hypothèques.

Le Conseil fédéral est aussi favorable à l'ouverture de l'actionnariat de la filiale de La Poste. (keystone)

PostFinance pourrait faire son entrée sur le marché des crédits et des hypothèques. Jusqu'ici opposé à cette possibilité, le Conseil fédéral a changé d'avis mercredi. Il est aussi favorable à l'ouverture de l'actionnariat de la filiale de La Poste.

La situation actuelle, marquée notamment par de faibles taux d'intérêts depuis 2008, ne permet plus à PostFinance de générer suffisamment de revenus avec son modèle d'affaires, estime le gouvernement. La valeur de l'entreprise est en baisse et elle peine à constituer les fonds propres nécessaires par ses propres moyens. Son résultat d'exploitation devrait nettement diminuer d'ici 2021 malgré les mesures de restructuration en cours.

L'arrivée de PostFinance sur le marché des crédits et des hypothèques se fera par petites étapes et sur plusieurs années. Le Conseil fédéral estime qu'il n'y a pas de risque pour la stabilité des marchés financiers.

Pour mobiliser les fonds propres supplémentaires nécessaires et réduire les risques liés à la participation de la Confédération, l'actionnariat devrait être ouvert. Mais La Poste resterait l'actionnaire majoritaire de PostFinance et la filiale bancaire continuera à faire partie du groupe.

PostFinance devra répondre aux exigences supplémentaires applicables aux banques d'importance systémique pour la Suisse en matière de fonds propres. Ces exigences devraient s'appliquer dès le 1er janvier 2019. (ats)






 
 

AGEFI



...