Le Conseil fédéral demande 458,2 millions pour les bâtiments fédéraux

mercredi, 20.05.2020

L'enveloppe de plus de 458 millions de francs demandée par le Conseil fédéral comprend le nouveau bâtiment d'Agroscope dans le canton de Fribourg, ainsi qu'un deuxième centre administratif dans le canton de Berne.

Une enveloppe de 175 millions de francs est réservée à des projets non spécifiés individuellement. (Keystone)

Le Parlement est appelé à libérer 458,2 millions de francs pour les bâtiments de la Confédération. Sur cette somme, 153,2 millions sont prévus pour le nouveau bâtiment d'Agroscope à Posieux (FR).

Ce montant comprend le déménagement, déjà décidé, du site de Liebefeld (BE) à Posieux, précise mercredi le Conseil fédéral. Le nouveau bâtiment de laboratoires sera financé et construit par le canton de Fribourg, puis loué à la Confédération.

Sa construction est un élément essentiel dans la concrétisation de la future stratégie d'implantation d'Agroscope, adoptée par le Conseil fédéral début mai. L'institut de recherche agronomique fonctionnera avec trois centres principaux (Posieux, Changins (VD) et Reckenholz (ZH), et plusieurs stations décentralisées.

Le nouveau bâtiment permettra de concentrer les activités de laboratoire et les technologies de recherche, tout en réduisant à moyen et à long terme les coûts d'exploitation et d'entretien des infrastructures de laboratoire d'Agroscope.

Une enveloppe de 130 millions est prévue pour réaliser la deuxième étape de construction du centre administratif sur le site de l'ancien arsenal fédéral de la Guisanplatz à Berne. Un bâtiment de cinq étages doit être construit au nord du centre. Sa réalisation devrait être achevée d'ici 2026. Cette structure devrait regrouper les bureaux de l'unité administrative Défense, actuellement disséminés sur différents sites.

La première étape des travaux s'est déroulée de 2013 à 2019. Elle s'est achevée avec la construction des bâtiments destinés au Ministère public de la Confédération, à l'Office fédéral de la police, à l'Office fédéral de l'armement et à l'Office fédéral de la protection de la population.

Enfin, une enveloppe de 175 millions de francs est réservée à des projets non spécifiés individuellement. Cela concerne notamment des travaux de construction de moins de 10 millions de francs prévus par l'Office fédéral des constructions et de la logistique. (ats)






 
 

AGEFI



...