La Confédération libère 32 milliards de plus pour l'économie

vendredi, 20.03.2020

Le Conseil fédéral a pris vendredi de nouvelles mesures pour parer à la crise du coronavirus. Attendu surtout par l'économie, il a libéré 32 milliards de francs supplémentaires pour le monde du travail.

Le nouveau paquet prévoit 20 milliards pour que les entreprises qui rencontrent des problèmes de liquidités obtiennent des crédits bancaires transitoires.(Keystone)

Cette enveloppe de 32 milliards de francs annoncée par le Département fédéral de l'économie s'ajoute aux 10 milliards déjà mis sur la table il y a une semaine. Ces mesures visent à sauvegarder les emplois, garantir les salaires et soutenir les indépendants.

Le nouveau paquet prévoit 20 milliards pour que les entreprises qui rencontrent des problèmes de liquidités obtiennent des crédits bancaires transitoires. Le Conseil fédéral va demander aux Chambres fédérales un crédit d'engagement urgent.

>>> Lire notre dossier Coronavirus

Les entreprises frappées par la crise auront la possibilité de différer provisoirement et sans intérêt le versement des contributions aux assurances sociales (AVS, AI, APG, AC). Ces mesures s'appliquent également aux indépendants dont le chiffre d'affaires a chuté.

Le droit à l'indemnité en cas de réduction de travail sera étendu. Le chômage partiel pourra désormais être octroyé aux temporaires. La perte de travail sera également comptabilisée pour les personnes qui sont en apprentissage. Le délai de carence pour pouvoir bénéficier du chômage partiel est supprimé.

Les parents qui doivent interrompre leur activité professionnelle pour s'occuper de leurs enfants peuvent prétendre à une indemnisation. Il en va de même en cas d'interruption de l'activité professionnelle en raison d'une mise en quarantaine ordonnée par un médecin.(ats)






 
 

AGEFI



...