Une start-up vaudoise veut uberiser les réservations des blocs opératoires

Mercredi, 18 juillet 2018 // Matteo Ianni

La start-up resot.care va lancer une plateforme de mise en relation entre les différents intervenants professionnels du domaine médical. L’objectif est de simplifier les réservations d’interventions chirurgicales ambulatoires, stationnaires et privées. Une innovation de taille dans le milieu hospitalier.

La question des délais d’attente pour les interventions chirurgicales non urgentes soulève des controverses et s’avère parfois déroutante.  Aujourd'hui, des personnes souffrantes sont obligées d'attendre plusieurs mois pour une opération. Comment en est-on arrivé à un tel engorgement? Les...

SGS est en ligne avec son plan stratégique 2020

Mercredi, 18 juillet 2018 // Elsa Floret

Pour ses acquisitions le leader mondial de l’inspection - dont les résultats semestriels sont en hausse - met le focus sur l’Asie du Nord-Est et l’Amérique du Nord.

Lors de la présentation de ses résultats semi-annuels devant les médias mercredi depuis son quartier général genevois, la SGS renouvelle ses perspectives 2018, ainsi que ses objectifs stratégiques de croissance 2020. Les résultats sont en hausse. En ce qui concerne l’accélération du programme d’acquisitions du leader...

Temenos poursuit sa croissance tous azimuts au 2e trimestre

Mercredi, 18 juillet 2018

Le chiffre d'affaires de Temenos s'est élevé à 204 millions de dollars, en hausse de 17% sur un an.

Temenos a annoncé mercredi des résultats extrêmement solides au 2e trimestre. Aussi bien le chiffre d'affaires que le résultat opérationnel (Ebit) et les recettes tirées des licences sont en nette hausse et bien supérieurs aux attentes des analystes. Le chiffre d'affaires du développeur genevois de logiciels bancaires s'est...

Changement de direction chez Implenia

mercredi, 04.07.2018

Le conseil d’administration d'Implenia a désigné André Wyss au poste de CEO en remplacement d'Anton Affentranger.

André Wyss.

Anton Affentranger avait déjà informé le Conseil d'administration en 2016 qu'il avait l'intention de quitter son poste de CEO dans deux ans environ. Par conséquent, le conseil d’administration a lancé le processus de succession il y a quelque temps déjà.

Le nouveau CEO, André Wyss, est au bénéfice d’une expérience de direction internationale de plusieurs dizaines d’années, acquise dans différentes fonctions. Jusqu’au printemps 2018, André Wyss a œuvré dans différentes fonctions et sur tous les continents pour Novartis. Sa carrière l’a mené d’apprenti opérateur en chimie jusqu’à la direction du groupe, en passant par de nombreuses étapes. André Wyss a ainsi été notamment directeur financier Recherche et développement, directeur de la production pharmaceutique en Europe ainsi que directeur de sociétés de pays et de région et ce, également sur le plus grand marché, celui des Etats-Unis.

En dernier lieu, André Wyss dirigeait en tant que President Novartis Operations toute la production de Novartis, les services centraux du groupe tels que l’immobilier et l’infrastructure, l’achat, l’informatique, le personnel et la comptabilité ainsi que Corporate Affairs. C’est sous sa direction qu’ont été élaborés et mis en œuvre des stratégies et des plans de transformation qui ont renforcé de façon significative la position et la rentabilité de Novartis. L’optimisation des processus a également joué un rôle déterminant à cet égard.






 
 

AGEFI


 

 



...