Telecom Italia: le patron Amos Genish démis de ses fonctions

mardi, 13.11.2018

Le conseil d'administration de Telecom Italia (Tim) a démis mardi de toutes ses fonctions l'administrateur délégué du groupe, Amos Genish, a annoncé le groupe dans un communiqué quatre jours après la publication d'une perte monstre au troisième trimestre.

Amos Genish était à la tête de Telecom Italia depuis 2017.

Le conseil d'administration "a révoqué, avec une décision prise à la majorité et avec effet immédiat, tous les pouvoirs conférés au conseiller Amos Genish", a annoncé Tim. L'annonce est tombée suite à la publication d'une importante perte au troisième trimestre.

"Conformément au plan de succession des administrateurs délégués adopté par Tim, les pouvoirs révoqués au conseiller Amos Genish sont provisoirement transférés au président du conseil d'administration" Fulvio Conti, a précisé le communiqué.

Une autre réunion est prévue dimanche pour désigner un nouvel administrateur délégué, a ajouté le conseil d'administration, tout en remerciant M. Genish "pour le travail effectué dans l'intérêt de la société et de ses actionnaires au cours des 14 mois d'activité intense" depuis sa nomination à la tête de Tim.

Mardi vers 08H50 GMT, le titre perdait 0,60% à 0,5272 euro  à la Bourse de Milan, dans un marché en hausse de 0,25%.

Telecom Italia a annoncé jeudi soir avoir subi au troisième trimestre une perte de quelque 1,4 milliard d'euros, contre un bénéfice de 437 millions un an plus tôt, en raison de dévaluations d'actifs.

Sur les neuf premiers mois de 2018, la perte nette de l'opérateur italien de télécommunications atteint 868 millions d'euros, contre un bénéfice de 1,03 milliard en 2017.

Par conséquent, le groupe n'a pas pu confirmer son objectif pour 2018.
Pour son principal actionnaire, le français Vivendi, la faute en est à la gouvernance dominée par le fonds Elliott.(awp)






 
 

AGEFI



...