Kuros précise les conditions de son augmentation de capital

jeudi, 29.11.2018

Le conseil d'administration de Kuros propose l'émission de quelque 8 millions de nouvelles nominatives au prix de 2,50 francs par action.

Le laboratoire veut financer la commercialisation de son substitut osseux Magnetos ainsi qu'une étude de phase II sur le Fibrin-PTH. (Keystone)

Le laboratoire zurichois Kuros précise jeudi les conditions de son augmentation de capital, à l'aube de l'assemblée générale extraordinaire destinée à valider l'opération. Le conseil d'administration propose l'émission de jusqu'à quelque 8 millions de nouvelles nominatives au prix de 2,50 francs par action, afin de financer la commercialisation de son substitut osseux Magnetos ainsi qu'une étude de phase II sur le Fibrin-PTH.

Les actionnaires existants disposeront d'un droit de souscription préférentiel pour chaque titre détenu au 3 décembre. La détention de quinze actions donnera droit à la souscription de quatorze nouveaux titres.

Le capital-actions ordinaire doit être étoffé de jusqu'à 4,3 millions de francs, moyennant l'émission d'autant d'actions. L'organe de surveillance proposera en outre l'établissement d'un capital conditionnel de jusqu'à 1,7 millions de francs.

Le développeur de produits pour la réparation et la régénération des tissus escompte tirer de cette opération un produit brut de 20 millions de francs, correspondant au plafond de la fourchette précédemment articulée de 16 à 20 millions.

Le projet d'augmentation sera toutefois abandonné s'il ne permet pas de lever au moins les 8 millions nécessaires à la commercialisation du Magnetos. Le lancement prévu en début d'année prochaine de l'étude clinique de phase II sur le Fibrin-PTH, appliquée aux opérations de fusion vertébrale, demeure conditionnée au franchissement de la barre des 16 millions de francs levés. (awp)






 
 

AGEFI



...