Coronavirus: le Congrès américain adopte un nouveau plan d'aide

vendredi, 24.04.2020

Le Congrès américain a approuvé un nouveau plan d'aide de 483 milliards de dollars pour soutenir l'économie et les hôpitaux face à la pandémie de Covid-19, tout en renforçant les capacités de dépistage.

Face à l'explosion du chômage et la paralysie de l'économie américaine, le Congrès et la Maison Blanche ont négocié ces mesures qui comprennent 320 milliards de dollars de prêts destinés aux petites et moyennes entreprises.

Souvent masqués, dans un hémicycle régulièrement désinfecté, les membres de la Chambre des représentants, à majorité démocrate, ont adopté ces mesures par 388 voix pour et cinq contre, avec une abstention.

Le président Donald Trump devrait promulguer rapidement ce nouveau plan, que le Sénat, contrôlé par les républicains, avait déjà approuvé à l'unanimité mardi.
Face à l'explosion du chômage et la paralysie de l'économie américaine, le Congrès et la Maison Blanche ont négocié ces mesures qui comprennent 320 milliards de dollars de prêts destinés aux petites et moyennes entreprises.

Objectif: leur permettre de maintenir leurs employés en poste. L'Etat fédéral garantit ces prêts, en s'engageant à annuler la dette si l'entreprise bénéficiaire garde ses employés ou réembauche ceux qui ont été licenciés.

Les mesures incluent également 60 milliards de prêts destinés à d'autres secteurs sinistrés, notamment dans l'agriculture, 75 milliards d'aides aux hôpitaux et 25 milliards pour renforcer le dépistage du coronavirus, un facteur jugé clé pour pouvoir relancer l'activité.
Les nouveaux fonds destinés aux PME viendront s'ajouter à 349 milliards déjà dépensés pour les soutenir. Cette enveloppe avait été approuvée fin mars dans le cadre d'un plan de relance historique de 2.200 milliards de dollars.

Des consignes extraordinaires avaient été distribuées aux élus forcés de rentrer à Washington en pleine crise du coronavirus pour approuver ce plan d'urgence.

Le vote s'est déroulé pendant 1H20 environ, bien plus longtemps que d'ordinaire car les parlementaires ne pouvaient entrer que par petits groupes dans l'hémicycle.

La Chambre a également approuvé jeudi la création d'une commission pour enquêter sur la gestion par l'administration de Donald Trump de la crise du coronavirus. Le milliardaire républicain, en lice pour sa réélection en novembre, a fait de la protection de l'emploi et de l'économie sa priorité absolue. Et la crise du Covid-19 a poussé la Maison Blanche à s'accorder avec les démocrates du Congrès pour mobiliser des sommes exponentielles.

Le 5 mars, les parlementaires avaient débloqué 8,3 milliards de dollars pour financer la lutte contre le coronavirus. Puis le 18 mars, ils avaient approuvé un plan d'aide sociale de 100 milliards de dollars, avant le troisième volet titanesque de 2.200 milliards. Un nouveau paquet de mesures, qui pourraient inclure un vaste plan d'infrastructures, est déjà en pourparlers.(AWP)






 
 

AGEFI



...