Decathlon comptera 850 employés en Suisse d'ici la fin de l'année

mardi, 24.09.2019

Le concepteur et distributeur d'articles sportifs Decathlon va inaugurer deux sites suisses en octobre et novembre, portant son équipe à environ 850 employés.

Decathlon s'était engagé à atteindre un effectif de 1000 employés en 2019. Cet objectif ne sera pas tenu.(Keystone)

La ligne d'arrivée est proche pour Decathlon Suisse, qui a réalisé un marathon d'ouvertures de magasins en 2019. Le concepteur et distributeur d'articles sportifs doit encore inaugurer deux sites en octobre et novembre. Son équipe comptera alors environ 850 employés.

Depuis le début de l'année, l'enseigne française a mis le cap sur la Suisse alémanique avec une dizaine de nouveaux magasins, à Suhr (Argovie), Baar, Berne, Heimberg (Berne), Emmenbrücke (Lucerne), Zurich, Winterthour, Dietlikon (Zurich), Coire et Saint-Gall. Côté romand l'emplacement fribourgeois d'Avry est venu remplacer l'Athleticum de Villars-sur-Glâne.

Il ne s'agit pas d'ouvertures à proprement parler, puisque Decathlon a principalement transformé les emplacements existants de la société Athleticum, reprise en 2018. Un seul site a été définitivement biffé, celui de Dietikon, dans la couronne zurichoise. Dans certains cas, comme pour Bienne, Emmenbrücke ou Avry, le groupe a opté pour d'autres locaux, jugés mieux placés.

Le groupe français s'était engagé à reprendre l'ensemble du personnel, à recruter 600
personnes supplémentaires et atteindre un effectif de 1000 employés en 2019. Cet objectif ne sera pas tenu. "Nous comptons 740 personnes en Suisse. D'ici la fin de l'année, nous nous situerons autour des 850", indique Adrien Lagache, directeur du développement pour le marché helvétique.

Des postes doivent encore être pourvus sur le site de Bienne, dont l'inauguration est prévue le 16 octobre, et sur celui de Villeneuve, qui accueillera le public à fin novembre au plus tard. Decathlon comptera alors 23 magasins en Suisse, deux ans après son arrivée dans le pays.

Actuellement, ce réseau répond aux attentes de Decathlon. "Même avec nos prix, tous les sites sont ou seront très vite rentables", assure M. Lagache. En tenant compte des charges de personnel supplémentaires, les recettes ont donc augmenté. "Nous savons créer du trafic. A Meyrin, par exemple, nous réalisons un chiffre d'affaires en nette hausse par rapport à celui que générait Athleticum", selon le responsable.

Potentiel de 600 à 700 emplois supplémentaires

Meyrin figure pourtant sur la liste des sites susceptibles de déménager à moyen terme. Decathlon cherche une alternative plus centrale au complexe de Riantbosson, où le bail expirera en 2023, selon une source proche du dossier. Une relocalisation est également à l'étude pour Saint-Gall. Les sites de Suhr et Winterthour pourraient être agrandis, voire déplacés."Le rythme des ouvertures sera désormais plus lent. Trois sites sont actuellement en évaluation pour une ouverture en 2020 mais nous montons notre niveau d'exigence, aussi, je ne peux pas me prononcer sur un nombre précis pour l'an prochain", explique Adrien Lagache. L'enseigne française souhaite exploiter 30 magasins d'ici 10 à 15 ans.

 

Parallèlement à ces emplacements traditionnels, Decathlon met une touche finale à son concept de petites surfaces, pensées comme des échoppes de quartier. Un projet pilote a été mené près de la gare de Genève. Il est concluant en termes de rentabilité, selon M. Lagache.

Reste désormais à établir un équilibre entre offre en magasin et possibilité de retirer des articles commandés en ligne. Les ventes sur internet représentent toujours 15% des revenus de Decathlon en Suisse. Le groupe prévoit de disséminer 100 "petites" échoppes dans les villes suisses d'ici 10 à 15 ans, avec un potentiel de 600-700 employés supplémentaires.

Afin d'accompagner l'extension des activités en Suisse, Decathlon a annoncé en début d'année l'aménagement d'un centre logistique de 18'500 mètres carrés à Onnens (Nord vaudois) afin notamment de réduire les temps de livraison pour les ventes en ligne. Dès le 1er février 2020, la surface sera agrandie de 4500 mètres carrés supplémentaires.

Decathlon est le troisième acteur du marché suisse des articles de sport, derrière Ochsner Sport (1er) et SportXXX, filiale du groupe Migros. Pour son déploiement en Suisse, le géant français a noué un partenariat avec Maus Frères, propriétaire des grands magasins Manor.(awp)






 
 

AGEFI




...