Un premier comptoir helvétique en demi-teinte à Lausanne

lundi, 23.09.2019

Le Comptoir helvétique, né des décombres du Comptoir suisse, se termine dimanche sur un bilan en demi-teinte.

40'000 visiteurs ont répondu présents à cette édition 001 du comptoir. (Keystone)

Environ 40'000 personnes ont visité le Comptoir helvétique dans les halles nord de Beaulieu, à Lausanne. Un bilan en demi-teinte, des enseignements seront tirés pour la deuxième édition à Fribourg en 2020.

Les organisateurs espéraient entre 75'000 et 100'000 visiteurs. Ils visaient les 50'000 pour atteindre l'équilibre et, finalement, 40'000 visiteurs ont répondu présents à cette édition 001. "Il est vrai que nous espérions une meilleure affluence, mais c'était une première et nous partions sur des chiffres imprécis", a expliqué dimanche David Chassot.

Au-delà de l'affluence, le directeur opérationnel voit plusieurs signaux encourageants: la majorité des exposants sont satisfaits et veulent revenir l'an prochain à Fribourg. "Les exposants auxquels j'ai parlé me disent qu'ils ont fait des affaires", note M. Chassot.

Note prometteuse

Un public diversifié s'est déplacé à Beaulieu et les Jeunesses vaudoises ont perpétué la tradition de visiter le Comptoir durant le week-end du Jeune, qui est férié dans le canton de Vaud. Globalement, cette première édition se termine sur une note "prometteuse", explique un communiqué de presse.

Pour la suite, les organisateurs entendent tirer profit des propositions d'amélioration des exposants et des visiteurs. Pour rappel, il est prévu que la manifestation fasse la navette entre Lausanne et Fribourg. En 2020, elle se tiendra à Forum Fribourg du 13 au 22 novembre.
Un retour est prévu à Beaulieu en 2021.

Les organisateurs, la société Chassotconcept des frères Chassot, espèrent pouvoir compter sur les organisations économiques - banques, assurances ou encore institutions cantonales - des deux cantons. Elles n'étaient pas présentes à Lausanne pour cette première édition organisée dans l'urgence. "Elles nous ont dit qu'elles viendront à la prochaine édition", ajoute M. Chassot.

Faible affluence en soirée

Parmi les points négatifs, qui restent à corriger, figurent la faible affluence en soirée: "On a été pris de court ", reconnaît-il. Il promet un programme du soir "fort et attractif" en 2020. Les horaires seront revus, avec une ouverture probable dès 11h00.

Le budget global se situe en peu au-dessous du million de francs. L'exercice devrait se solder sur un léger déficit, de l'ordre de 5 à 10%. "Nous n'avons pas de chiffre précis. Nous pensons que nous n'arriverons pas à couvrir nos dépenses. Mais on savait qu'on n'allait pas gagner de l'argent la première année", dit-il.(awp)






 
 

AGEFI




...